[Les astuces Owaka] Bivouac et camping sauvage en Europe et au Maghreb.

De nombreux voyageurs souhaitent partir avec un sac à dos et une tente à travers l’Europe ou le Maghreb. Toutefois, il est préférable de se renseigner au paravant sur les informations de chaque pays lié au camping et bivouac sauvage. Ça pourrait t’éviter une belle amende ou parfois même un rapatriement…

Tu trouveras alors ci-dessous le détail par pays d’Europe et du Maghreb concernant les réglementations en terme de camping et bivouac sauvage.

Avant tout chose, tu dois connaitre la différence entre un camping sauvage et bivouac. « bivouac » est le fait de planter une tente dans un espace éloigné des infrastructures juste pour une nuit, du coucher au lever su soleil. Alors que le « camping sauvage » consiste à rester plusieurs jours sur le même emplacement.

EUROPE

Voici les réglementations et conseils pour les pays Européens en matière de camping ou bivouac :

Albanie :

Le camping sauvage et le bivouac sont autorisés en Albanie. Comme pour la Roumanie, il est conseillé de se renseigner avant d’y aller.

Angleterre - Pays de Galle et Irlande du Nord :

Pour faire du camping sauvage dans ces pays, il faut une dérogation spéciale, sinon la pratique y est interdite. Dans certaines zones d’Angleterre, le bivouac est toléré.

Autriche :

L’Autriche a interdit sur son territoire le camping sauvage ainsi que le bivouac. La seule forme de bivouac autorisée est le bivouac alpin, à condition qu’il ne soit pas intentionnel mais “forcé” par la nuit qui tombe, une blessure, les intempéries… La loi prévoit une pénalité de 14500€ dans le cas contraire.

Belgique :

En Belgique, le camping est presque limité qu’aux campings officiels. Le bivouac est cependant autorisé entre 7h du soir et 9h du matin dans beaucoup d’endroits appelés des aires de bivouac.

Biélorussie :

Le camping sauvage et le bivouac sont autorisés en Biélorussie car le gouvernement estime que les forêts et champs appartiennent à tout le monde.

Bosnie Herzégovine :

Le camping sauvage est légal en Bosnie. Il faudra cependant faire très attention aux possibles mines toujours présentes sur les terres car le pays était en Guerre il y a un peu plus d’une vingtaine d’années.

Bulgarie :

En Bulgarie, le camping sauvage est interdit. Le bivouac également.

Chypre :

La loi concernant le camping sauvage n’est pas facilement trouvable mais les locaux semblent dire que le camping sauvage est toléré hors des zones protégées. Il est par contre interdit d’allumer un feu sous peine d’une amende de 600 euros.

Croatie :

Le bivouac et le camping sauvage sont interdits en Croatie. Une amende allant de 150€ à 1000€ peut être appliquée en cas de manquement à la loi.

Danemark :

Il est légal de faire du camping sauvage (maximum 2 nuits) dans plus de 1000 endroits au Danemark. La seule contrainte est que ces endroits sont interdits d’accès aux véhicules. Ces endroits sont souvent équipés de toilettes et d’abris.

Écosse :

L’Ecosse a une réglementation différente des pays de la Grande Bretagne puisqu’elle autorise le camping sauvage, sauf sur certaines de ses îles.

bivouac

Espagne :

En Espagne, le camping sauvage est géré par les régions. Ce sont elles qui décident de son autorisation ou non, bien que bon nombre d’entre elles l’autorisent. Comme en France, il est toujours interdit dans les réserves naturelles et zones urbaines.

Estonie :

En Estonie, comme dans les autres pays baltes, il est tout à fait possible de faire du camping sauvage, cependant il faudra demander l’autorisation du propriétaire terrien si vous êtes sur des terres privées.

France :

Il existe de nombreux endroits dans lesquels le camping sauvage est interdit. Ainsi, dans les parcs naturels, les bords de mer, les voies publiques, à moins de 200 mètres d’un point d’eau potable, à proximité d’un monument historique ou d’un lieu inscrit au patrimoine de la nature, faire du camping sauvage est interdit. En dehors de ces réglementations le camping sauvage est légal, sauf arrêté municipal. Le bivouac est également légal en France, notamment hors des éléments cités ci-dessus.

Grèce :

En Grèce, le camping sauvage et le bivouac sont formellement interdits. Depuis quelques années, les contrevenants sont vivement traqués par la police grecque.

Hongrie :

Comme en Autriche, le camping sauvage est interdit en Hongrie. Officieusement, le bivouac est toléré, à condition d’être discret.

Islande :

En Islande, le camping sauvage est autorisé sauf dans les parcs et réserves naturelles. A proximité d’une habitation, il faudra demander l’autorisation avant de planter votre tente.

Italie :

Le camping sauvage est interdit en Italie mais le bivouac est toléré, à condition d’être à plus d’une heure de marche d’une route. Dans les parcs Italiens, il est possible de trouver des espaces dédiés au bivouac.

Kosovo :

Le camping sauvage et le bivouac sont légaux au Kosovo.

Liechtenstein :

Au Liechtenstein, le camping sauvage est formellement interdit.

Luxembourg :

Le camping sauvage et le bivouac sont interdits au Luxembourg. Il reste possible de camper sur des terres privées si vous avez l’accord du propriétaire.

Lettonie :

Le camping sauvage est autorisé en Lettonie. Les campings locaux étant très basiques, il n’y a pas de grande différence entre le camping sauvage et le camping officiel.

Lituanie :

Comme en Estonie et en Lettonie, le camping sauvage est autorisé en Lituanie. A l’instar de ces pays, il faut faire attention à demander l’autorisation sur des terres privées.

Macédoine :

Le camping sauvage est illégal en Macédoine, bien que le camping de manière général est apprécié.

Malte :

Contrairement à la Macédoine, à Malte le camping sauvage est strictement interdit et même déconseillé. Il serait cependant possible d’avoir une dérogation pour faire du camping sauvage.

Moldavie :

Les lois en Moldavie concernant le camping sauvage sont difficilement trouvables voire inexistantes mais de nombreux avis disent que la pratique y est tolérée.

Monténégro :

Le camping est officiellement interdit au Monténégro et les campings officiels sont peu développés. La solution la plus simple est de louer une des nombreuses chambres mises en location par les locaux.

camping

Norvège, Suède et Finlande :

Ces 3 pays bénéficient de la loi “Allemannsretten”, qui offre le droit à quiconque de profiter de la nature. Dans ces pays, le bivouac et le camping sauvage sont totalement autorisés. La seule condition est de se tenir à plus de 150m de toute habitation, de ne pas déranger la faune et la flore. Il est même possible de bivouaquer ou faire du camping sauvage dans les parcs nationaux ! Concernant les terrains privés, si ce sont des terrains cultivés, il faudra demander l’autorisation du propriétaire terrain pour y dormir.

Pays-Bas :

Malgré l’attirance pour le camping de la part de nos amis Néerlandais, le camping sauvage est interdit sur leur territoire.

Pologne :

En Pologne, le camping sauvage est interdit mais souvent toléré sauf à proximité des parcs nationaux qui sont très surveillés.

Portugal :

Le camping sauvage est interdit au Portugal. Hors de la pleine saison, le bivouac serait toléré.

République tchèque :

En République Tchèque, le camping sauvage est interdit, notamment dans les parcs nationaux. Dans les parcs, des refuges sont installés tous les 10 km, où il est possible de se loger et se nourrir.

Roumanie :

La Roumanie est un des rares pays des Balkans à autoriser le camping sauvage. Cependant, il est conseillé de se renseigner avant d’y aller car le pays a un taux de criminalité élevé, notamment dans le sud de la Roumanie.

Russie :

En Russie, le camping sauvage est autorisé ainsi que le bivouac. Quelques exceptions existent cependant comme l’installation trop proche d’un réservoir d’eau potable, sur un terrain privé ou appartenant à l’église. En dehors des mois trop chauds, les feux de camps sont également autorisés en Russie.

Serbie :

En Serbie il n’existe pas de loi encadrant le camping sauvage et le bivouac. Il serait donc possible de faire les deux, à condition d’être hors des parcs naturels.

Slovaquie :

Le camping sauvage et le bivouac sont autorisés au Slovaquie sauf dans les parcs naturels et les forêts. Les feux sont bien souvent interdits.

Slovénie :

En Slovénie, le bivouac dans les parcs naturel n’est pas autorisé mais d’autres zones du pays l’autorisent. Il est même possible de demander aux locaux d’occuper une partie de leur jardin.

Suisse :

Le camping sauvage n’est pas légalement interdit en Suisse sauf dans des parcs et réserves naturelles. Il est conseillé de se renseigner sur les lois cantonales ou communales car elles peuvent varier. Le bivouac est mieux toléré que le camping sauvage en Suisse.

Ukraine :

Le camping sauvage et le bivouac sont légaux en Slovaquie. Certains parcs nationaux ont prévu, comme en République Tchèque, des espaces dédiés au bivouac.

bivouac-europe

Carte des pays d'Europe - Camping et Bivouac Sauvage - Réglementations
Source des renseignements sur L’Europe : Trigano Store



MAGHREB

Algérie :

En Algérie, tu pourras faire une croix sur la tente, les quelques campings dispersés le long du littoral ne sont pas réellement aménagés et le camping sauvage est interdit. Tu pourras toutefois t’essayer à dormir chez l’habitant, ou trouver des terrains de propriétaire qui acceptent que tu y plantes ta tente.

Maroc :

Au Maroc le camping sauvage et bivouac y est interdit. Il semble que ce soit plus pour la sécurité des touristes. La police du Royaume y est très présente et va certainement te déloger si tu t’installes dans un lieu non autorisé. Il existe de nombreux camping au Maroc accessibles avec un très petit budget.

Tunisie :

Le vagabondage est interdit et réprimé. Il est recommandé aux Français de passage de prévoir un hébergement, le camping "sauvage" étant passible de poursuites et d’expulsion.

Rédigé le


Share on Twitter Share on Facebook