[Les astuces Owaka] Comment se repérer sans boussole ?

Cher aventurier, aujourd’hui nous te partageons nos petites astuces pour éviter de se perdre dans le désert ou lors de tes aventures et pour se repérer.
Mais alors, comment fait-on pour retrouver son chemin, sans boussole ?

Nous allons dans cet article te donner 5 astuces pour te repérer sans boussole, avec des techniques d’orientation en nature.

1. Le sable du désert

Dans un premier temps, sache qu’il est plus facile de se repérer dans un désert de sable que dans un désert montagneux. Pourquoi ? Simplement parce que le vent et les dunes vont te donner de précieuses indications.

Tu remarqueras qu’un vent dominant pousse les dunes dans une même direction, et forme sur le sable des petites vaguelettes répétitives toutes orientées dans le même sens. L’axe du vent plus fort sera toujours perpendiculaire aux vaguelettes sur le sol. Cela peut alors t’être d’un grand aide pour garder un cap sans se perdre.
Renseigne-toi avant de partir sur les directions des vents dominants, dans le désert au Maroc ou le Sahara, ils viennent en général du Nord, Nord-Est.

sable

2. La mousse / les arbres

Si jamais tu es sur une aventure dans une région où des végétaux poussent (à contrario du Sahara) tu pourras t’aider des mousses et arbres pour t’orienter.
Tout d’abord la méthode de la mousse. En théorie, il y a plus de mousse en direction du Nord, car il n’y a pas de soleil. Toutefois, fait attention, cette méthode est aléatoire puisque la pousse de la mousse dépend aussi de la direction des vents et des coins d’ombre. En effet, si une roche en direction plein Sud cache la base d’un arbre, celui-ci sera recouvert de mousse malgré son orientation… C’est une méthode qui peut être utilisée pour retrouver son chemin, mais disons qu’il faut bien connaitre la météorologie locale…

Une autre méthode, s’applique aux arbres. Alors à ton avis ? Comment se repérer grâce aux arbres ? Encore une fois, on va chercher à observer les arbres et surtout la manière dont ils sont penchés, pour connaitre la position des vents dominants.
Tu pourras ensuite en déduire les points cardinaux, mais là encore tu vas devoir connaitre l’orientation des vents dans la région où tu te situes.
Alors, avant de partir, n’hésites pas à te renseigner à ce sujet !

tree

3. Le soleil

De jour, tu auras aussi la possibilité de te guider grâce au soleil. A condition bien entendu, qu’il soit présent et visible, un jour de très mauvais temps, risque de te donner plus de fil à retordre…
Comme tu le sais, le soleil se lève à l’Est et se couche à l’Ouest. Il se trouve au Sud à midi et on ne le voit jamais au Nord dans l’hémisphère Nord… Sauf si tu te trouves dans l’hémisphère Sud (Australie, Amérique du Sud).

Pour s’orienter avec le soleil, tu pourras utiliser ta montre. Il faut que ta montre soit à l’heure solaire, c’est-à-dire l’heure normale de l’Est (HNE) au Québec en hiver et l’heure d’hiver moins 1heure en France. Dans un premier temps, ne prête pas attention à la grande aiguille. Une fois la montre correctement réglée, tu devras l’orienter de telle sorte que le Soleil soit pointé par la petite aiguille. Forme ensuite un angle avec la position de la petite aiguille et la position 12 de la montre. Prends la bissectrice de cet angle, et tu obtiendras l’axe Nord/Sud, incroyable pas vrai ?
Le Nord se trouveras alors à l’opposé de l’axe formé, cette règle s’applique entre 6h et 18h, avant ou après c’est le contraire, mais avant 6h le Soleil se levant à l’Est, tu en déduiras plus simplement les autres cardinaux et même principe le soir à l’Ouest.

soleil

4. La lune

Si tu n’as ni végétaux, ni dunes de sable, ni soleil pour te repérer de jour. Il va falloir opter pour des solutions de nuit.
La Lune peut te donner des indications dans ce cas. Pour connaitre son orientation grâce à la Lune, renseigne-toi avant ton départ sur les heures de couché et de levé de la Lune. Tu peux avoir cette information sur quelques calendriers ou auprès d’astronomes.
Il faudra cette fois, régler la montre de telle sorte qu’il soit minuit lorsque la Lune a effectué la moitié de son parcours dans le ciel. Elle sera alors au Sud. Alors attention, ne pas régler sa montre en GMT, mais bien selon les heures de levé et couché en indiquant minuit en milieu de parcours…
Tu devras anticiper ces informations avant de partir, tu peux te garder une montre pour l’orientation de nuit et une autre pour l’orientation de jour avec le Soleil, chacune réglée en fonction des indications ci-dessus.

lune

5. L’étoile polaire

La méthode la plus connue et encore la plus fiable est celle de l’étoile polaire. Malheureusement, c’est une étoile à faible éclat, tu peux alors avoir des difficultés à la visualisé, selon la météo et la pollution lumineuse…
Pour la retrouver, le plus simple est de repérer la constellation de la Grande Ourse, elle est généralement assez facile à repérer. Tu devras ensuite reporter 5 fois vers le haut la distance entre les deux étoiles qui forment le bout de la casserole (opposé à l’anse), et tu devrais tomber exactement sur l’étoile polaire !

L’étoile polaire, c’est aussi l’étoile la plus lumineuse qui forme la pointe de la anse de la casserole de la Petite Ourse.

Ensuite, rien de plus simple, l’étoile polaire t’indique le Nord !

etoile

Conclusion

Pour conclure, il existe effectivement plusieurs méthodes te permettant de te repérer en pleine nature, sans boussole. Mais comme tu as pu le lire, certaines méthodes sont aléatoires et dépendent de tes connaissances, mais aussi des conditions météorologiques.
Il est alors préférable de s’équiper correctement de cartes et de boussole lors de tes aventures. Tu retrouveras aussi la liste du matériel de survie indispensable pour toutes tes aventures dans notre article dédié.

Enfin, la dernière méthode, c’est l’instinct. Tu auras peut-être la bonne intuition en prenant compte des éléments naturels qui t’entourent inconsciemment. Mais pour cela, comme le disent les Toureg, il faut avoir « la tête ouverte ».

Rédigé le


Share on Twitter Share on Facebook