David Casteu Aventure - Le finish Dos Sertoes

« J’étais parti au Brésil avec l’image d’un rallye du Brésil long, endurant “ explique David. « Mais l’organisation du rallye a décidé de passer de 11 jours à 7 jours et la course a pris un rythme très baja, style enduro très rapide. Il ne fallait pas s’économiser. Je suis parti à fond mais quand j’ai vu que ce serait difficile et risqué de jouer les premières places, j’ai préféré faire un bon test de remise en route. »

Image

Jeudi 28 août – Rallye Dos Sertoes au Brésil – 5e étape.

David sur le bon tempo

David s’est classé ce jeudi 7e de la 5e étape du rallye Dos Sertoes, disputée entre Sao Francisco et Diamantina, et se maintient à la 8ème place du classement provisoire.
“Tout va bien !” , lance David au bivouac de Diamantina.
“J’ai eu une belle journée de moto, longue de 600 km, technique, avec des passages en montagne, des traversées de rivières. Par endroit, il y avait de l’eau jusqu’à la moitié de la moto. On a eu des passages trialisants, d’enduro. On est parti à 4 heures ce matin et on a fait 200 km d’une liaison très dangereuse, avec des animaux sur la piste. Puis on a enchaîné par 400 km de spéciale. Comme c’est une étape marathon, on a parqué les motos et les pilotes ont dû effectuer eux-mêmes les petites réparations. On n’avait le droit de changer soit le pneu avant soit l’arrière, j’ai changé l’arrière même si l’avant est bien attaqué, mais on est tous dans le même cas. J’ai refait les niveaux, changé le filtre à air. Demain (vendredi), c’est la fin de la journée marathon avec une boucle de 180 km en boucle autour de Diamantina”.

Image


Vendredi 29 août – Rallye Dos Sertoes – Etape 6

David sur un bon rythme à Diamantina

David Casteu, est arrivé 8e ce vendredi de la 6e étape du Rallye Dos Sertoes au Brésil, une boucle autour de Diamantina. Il se maintient à la 8e place du classement provisoire dont le leader est Marc Coma.
“C’était une spéciale marathon relativement difficile, très trialisante, avec des cols, des montagnes, des rivières”, raconte David au bivouac de Diamantina. “Tout cela dans des paysages extraordinaires, des décors exceptionnels, des fermes perdues magnifiques. Mais il fallait être très attentif tout le temps. J’ai roulé sur un rythme soutenu au guidon d’une moto alourdie par les 35 litres du plein d’essence. D’autant qu’on a eu du trial d’entrée puis de l’enduro avec beaucoup de chemins, de montées et descentes dans la montagne. Mais c’était vraiment du pilotage. Je me suis fait très plaisir, je suis très content. J’arrive très frais, pas fatigué. Sur le plan du résultat, on se bat tous dans les mêmes chronos. Je pouvais en mettre un peu plus, mais je n’ai pas voulu prendre de risques avant le Desafio Inca du Pérou qui arrive. J’emmagasine des sensations sur la moto, je m’applique sur les freinages et les remises de gaz. La conduite est très particulière au Brésil. On est tout le temps en train de solliciter la moto et le physique. C’est super positif après ma grosse opération de la clavicule. Je suis très satisfait de ma course”.
Image

Samedi 30 août – Rallye Dos Sertoes au Brésil – 7ème et dernière étape - Diamantina /Belo Horizonte

Un bon galop d’entraînement pour David

David Casteu s’est classé 7ème de la dernière étape du rallye Dos Sertoes, disputée entre Diamantina et Belo Horizonte (Brésil) et termine à la 9e place du classement général final remporté par Marc Coma.
“J’étais parti au Brésil avec l’image d’un rallye du Brésil long, endurant, explique David à l’arrivée à Belo Horizonte. Mais l’organisation du rallye a décidé de passer de 11 jours à 7 jours et la course a pris un rythme très baja, style enduro très rapide. Il ne fallait pas s’économiser. Je suis parti à fond mais quand j’ai vu que ce serait difficile et risqué de jouer les premières places, j’ai préféré faire un bon test de remise en route. Il y avait beaucoup de sentiers, de rivières, de montagnes, c’était très physique. La moto a bien marché, Laurent a su faire une moto qui marche très bien, malgré les réglages difficiles dus à l’usage de l’alcool comme carburant. Je n’ai eu aucune chute. On fait vite des erreurs au Brésil. J’ai tout de même fait de belles spéciales, je suis vraiment content de ma course, j’étais confronté aux équipes Honda et KTM.
On s’est tiré la bourre et, en cinq minutes, on se retrouvait tous, c’était top ! Je suis resté prudent car je pensais à la suite”.

La suite, c’est le Desafio Inca au Pérou qui aura lieu du 11 au 14 septembre. C’est la 3e et dernière épreuve des Dakar Series dont David est le leader.
“Demain, je pars avec Laurent, sac au dos, pour visiter Rio, puis nous prenons l’avion pour Copiapo au Chili, puis pour le Pérou où nous allons visiter les ruines du Machu Picchu et enfin prendre le départ du Desafio Inca. C’est une priorité, je vais y retrouver la navigation, le sable, les dunes. En quinze jours, j’aurais goûté à deux disciplines différentes, avec des paysages spécifiques”.

Image


Classement général final

  • 1. Marc Coma 18 h 21’51?
  • 2. Paulo Goncalves à 3’23?
  • 3. Jean Azevedo à 14’05?
  • 9. David Casteu à 47’35?

Aventure Casteu du Rallye Dos Sertoes.



Image

Rédigé le


Share on Twitter Share on Facebook


Organisateur lié

Aventure liée

rallye-raid

Rally Dos Sertoes

Le rallye-raid brésilien - comptant pour la coupe du monde

en savoir plus...