[Vidéo] L'Africa Race - une première étape pas si tranquille...

Africa Eco Race Rallye-Raid

Ce mardi 1er janvier 2019, c’est à 6h00 précise que le ferry « GNV CRISTAL » transportant la caravane de l’AFRICA ECO RACE a accosté à Nador dans le Nord du Maroc. Après des formalités douanières un peu plus longues que d’accoutumé en raison de la mise en service d’un nouveau logiciel de saisie des données inauguré pour l’occasion, la course a pu démarrer avec environ deux heures de retard.

Un contretemps sans conséquence autre que d’avoir permis aux pilotes de deux roues de trouver une température un peu plus clémente que les sept degrés matinaux.

BOTTURI frappe d’entrée

Même si cette spéciale de 90 km ne comportait pas spécialement de difficulté sur le plan technique, René METGE avait prévenu lors du briefing organisé sur le bateau durant la traversée de la Méditerranée, que la navigation ne serait pas simple. Le Directeur Sportif de l’épreuve ne croyait pas si bien dire puisque la majorité des pilotes moto ont copieusement « jardiné » comme ils le disent si bien dans leur jargon pour dire qu’ils ont cherché leur route. Le seul à avoir parfaitement gérer la navigation est l’Italien Alessandro BOTTURI qui, au guidon de sa YAMAHA Officielle, relègue Pal Anders ULLEVALSETER et sa KTM à plus de 6 minutes. Un écart plutôt conséquent sur 90 Km de spéciale mais qui ne devrait pas trop pénaliser le Norvégien, contrairement à Francisco ARREDONDO, lui aussi un des favoris de l’épreuve qui concède pour sa part plus de 30 minutes sur le vainqueur du jour. En revanche, bonne opération pour le Britannique Richard KAYE, qui signe le 3ème temps du jour au guidon de sa KTM.

Africa Eco Race 2019 - 3

Africa Eco Race 2019 - 3


LAURE et CRESPO contre toute attente en auto

Partis en tête de la catégorie Auto depuis Ameziane, village situé à 55 km de Nador, Dominique HOUSIEAUX et Arnaud DEBRON n’ont pas été rattrapés sur la piste par leurs adversaires et il a fallu attendre l’arrivée de la 9ème voiture pour se rendre compte que le Buggy OPTIMUS N° 200 venait d’être devancé au scratch pour 58 petites secondes. L’auteur du meilleur temps du jour n’est autre que Dominique LAURE, parfaitement navigué par Christophe CRESPO, eux aussi sur un des sept OPTIMUS du Team MD RALLYE engagés cette année sur l’AFRICA ECO RACE. Une belle performance pour ce gentleman driver, sociétaire du Team « Les Fous du Volant », qui s’était déjà illustré en 2018 en remportant l’étape la plus difficile de Amodjar à Akjoujt en Mauritanie. « Roc et Gravillon », comprenez David GERARD et Pascal DELACOUR, sur un autre OPTIMUS portant les couleurs des « Fous du Volant », complètent quant à eux le podium, devançant au passage le Buggy TAREK MERCEDES de Patrick MARTIN et Didier BIGOT. Il faut descendre à la 7ème place pour retrouver en Auto le premier véhicule 4x4 avec le monstrueux FORD RAPTOR d’Alexey TITOV et Andrey RUSOV, premier de la catégorie T2 des véhicules proches de la série. Les Russes devancent le NISSAN Pick-Up de François et Stéphane COUSIN, bien surpris et heureux de se retrouver dans le top 10. En SSV, entrée en matière réussie pour Jean Hugues MONEYRON et Thierry BERRAZ qui signent un superbe 12ème temps devant le POLARIS RZR du vétéran du rallye Jean Claude RUFFIER. En revanche, sale coup pour Philippe PINCHEDEZ et François BEGUIN qui voient s’envoler toute chance de victoire en SSV après que leur CAN AM soit tombé dans un trou en prenant une coupe pour pouvoir doubler. Aux dernières nouvelles, le véhicule et l’équipage rentreraient sur le camion balai.

Africa Eco Race 2019 -4

Africa Eco Race 2019 -4


Dans la catégorie Camion, au volant d’un tout nouvel IVECO, le Belge Igor BOUWENS a survolé cette première spéciale en terminant à 11 secondes au scratch du vainqueur Dominique LAURE. Un bel exploit pour ce pilote qui participe pour la première fois à l’AFRICA ECO RACE, après que son père ait ouvert la voie. Belle performance aussi pour la pilote portugaise Elisabete JACINTO qui place son MAN en 2ème position dans la catégorie et se classe à la 4ème place au scratch. Tomas TOMECEK, prudent en raison d’une navigation compliquée pour lui qui est seul dans le camion, complète le podium du jour.

Africa Eco Race 2019 - 1

Africa Eco Race 2019 - 1


Classement de la 1ère étape : Nador / La Momie*

Auto / Camion :

  • 1. Dominique Laure / Christophe Crespo n°211 (FRA) 00 :59 :46
  • 2. Igor Bouwens / Frits Driesmans / Ulrich Boerboom n°405 (BEL) + 00 :00 :11
  • 3. Dominique Houssieaux / Arnaud Debron n°200 (FRA) + 00 :00 :58

Moto :

  • 1. Alessandro Botturi n°103 (ITA) 01 :04 :42
  • 2. Pal Anders Ullevalseter n°100 (NOR) + 00 :06 :09
  • 3. Richard Kaye n°141 (GBR) + 00 :10 :02



À voir aussi... 📝

[Raid] Raid Can-Am Trophy, évasion au Maroc en novembre : un raid pour les quads et SSV Can-Am

[Raid] Raid Can-Am Trophy, évasion au Maroc en novembre : un raid pour les quads et SSV Can-Am

En novembre direction le Maroc avec la team Pro Raids pour un événement exclusivement réservé aux Quads et SSV de la marque CAN-AM : le Raid Can-Am Trophy.
Cette manifestation est un grand raid et non une course, il n’y a pas de classement ni aucune notion de compétition.

Half to Peak : Une épreuve Bikepacking, petite sœur de la Sea To Peak. Au départ de Clermont Ferrand, à mi parcours de la Sea To Peak

Half to Peak : Une épreuve Bikepacking, petite sœur de la Sea To Peak. Au départ de Clermont Ferrand, à mi parcours de la Sea To Peak

La Half To Peak est une épreuve d’ultra distance tout terrain sans assistance en mode bikepacking. Partez à la moitié de la trace la Sea To Peak et sur le même parcours, pour un final de toute beauté.
Pour sa 4 édition, la Sea To Peak s’offre une petite sœur, avec la Half To Peak !
Du 27 juillet au 4 aout 2024, les participant(e)s se lanceront à l’assaut du parcours final de la Sea To Peak, au départ des Volcans d’Auvergne jusqu’au sommet alpins.

Voir toutes les actualités