Atacama Rally - Etape 3 - Quintanilla en balade dans l'Atacama..

Jeudi, 25 août 2016 - 3e Étape : Bahia Inglesa - Bahia Inglesa
Liaison : 70 km – Spéciale : 202,78 km - Liaison : 47,28 km – Total : 320,06 km.
L'Atacama Rally 2016. Le bivouac de Bahia Inglesa est situé au bord de la plage de la petite station balnéaire au sable blanc et à l'eau turquoise.

Et, si le vent est plutôt froid le matin et le soir, la journée, au contact du soleil le thermomètre remonte et le paysage est idyllique.

Toujours à cause de la camanchaca, brouillard matinal causé par la proximité du désert, de la Cordillère des Andes et de l'Océan Pacifique, l'organisation décida de reculer le départ de Bahia à 10 h du matin et à 11h30' pour le départ de spéciale. Après une liaison de 70 km, les pilotes arrivèrent non loin de l'endroit où se situait le bivouac de Dakar, aux pieds des dunes de Copiapò et s'élancèrent pour 200 km de sable et de dunes.

Au final de cette belle journée de moto et malgré les difficultés d'un road book parfois difficile à interpréter, le Chilien Pablo Quintanilla (Husqvarna) remporte la victoire d'étape, reléguant loin derrière son adversaire au championnat du Monde FIM des Rallyes Tout Terrain, Sam Sunderland (KTM). « C'était compliqué aujourd'hui, expliquait Quintanilla, mais les dunes de Copiapò sont toujours difficiles à lire car il y a de nombreuses vallées et il est très facile de se tromper. Mais c'était une bonne journée de sable ! »

Le pilote Honda, Kevin Benavides, se classe deuxième devant Toby Price (KTM), en tête du général avec 4' d'avance sur l'Argentin. En cinquième position, Paulo Gonçalves (Honda) souffre toujours de douleurs abdominales et a chuté à nouveau, perdant du temps. « Ce n'est pas la meilleure journée pour moi mais ce n'est pas non plus le désastre, commente le Portugais avec le sourire. » Derrière lui, Sam Sunderland (KTM) est cinquième suivi de Matthias Walkner (KTM) qui commente : « La navigation était très compliquée mais le terrain magnifique. »

Le Junior, Ignacio Cornejo (KTM), se classe 6e devant Brabec (Honda), Renet (Husqvarna) et Daniel Gouet (KTM) qui, avec son compère Felipe Prohens (KTM) s'est bien amusé dans les dunes qu'ils connaissent comme leur poche. « Nous, on roule moins vite et on a les traces, alors c'est plus facile de naviguer et puis, on connaît tellement bien les dunes de Copiapò que nous arrivons peut-être mieux à comprendre le road book que ceux qui vont vite devant. »

Belle journée pour Laia Sanz (KTM) qui, après deux jours dans la poussière, reprend confiance et goût au désert Chilien et finit 13e. « Je me suis vraiment régalée dans les dunes mais malheureusement, à 3 km de l'arrivée de spéciale, je suis tombée en panne d'essence... J'ai pu me laisser descendre de la dune mais ensuite, j'ai dû pousser pendant 1,5 km... Ceci dit, je suis très contente de ma journée ! » La deuxième fille du Rallye d'Atacama, Anastasya Nifontova, est arrivée en 14e position...

Après l'abandon de Gonzalez pour problèmes électriques, Rafal Sonik, est maintenant le seul quad.

FIM par Judith Tomaselli


Atacama Rally 2016 étape 3:

  • 1. Pablo Quintanilla (CHI), Husqvarna, 2:10.55 h
  • 2. Kevin Benavides (ARG), Honda, +3.28
  • 3. Toby Price (AUS), KTM, 5:29
  • 4. Paolo Goncalves (POR), Honda, +8.01
  • 5. Sam Sunderland (GBR) 12:05
  • 6. Matthias Walkner (AUT), KTM, 14.11
  • 9. Pela Renet (FRA), Husqvarna, 22.33

Atacama Rally - Classement général après l'étape 3:

  • 1. Price 8:18.26
  • 2. Quintanilla + 0.21
  • 3. Benavides +4.08
  • 4. Goncalves +7.44
  • 5. Walkner +26.11
  • ...
  • 12. Renet


Liai SANZ - Atacama Rally 2016

Liai SANZ - Atacama Rally 2016

.

Rédigé le


Share on Twitter Share on Facebook


Organisateur lié

Aventure liée

rallye-raid

Atacama Rally

Rallye du Championnat du monde - le seul en Amérique

en savoir plus...