Roof of Africa, les premières difficultés...

Un début parfait, célébré cette année le toit de l'Afrique. Près de 300 pilotes ont pris le chemin Kings à Maseru à la traditionnelle ronde des tours Maisons. Ils ont servi uniquement à la grille de départ pour la course la section 1 (ex-Time Trial).
Les coureurs attendus cette année le premier jour de la conduite 120 km plus beaux hors-route avec quelques difficultés. À cet égard, il n'y avait guère échecs ce jour-là. Les passages rapides devaient être dominé par la Rand sud-africain et rapide le Néo-Zélandais Chris Birch.
Mais le «Overseas» a bien fait. Birch a été le plus rapide des Affaires étrangères Simo Kirssi, suivie par la forte Seydoux suisse Lionel. Andreas Lettenbichler a dû se battre avec des problèmes techniques et a dû se contenter de ce jour avec 11 rang
Mais le premier jour de la conduite sur le toit est traditionnellement qu'une Aufwärmrunde.Morgen les coureurs attendus une plus grande tâche, qui est presque 250 km avec un certain nombre d'obstacles plus grossiers. Toutes les informations à www.roof-de-africa.com.

Le toit de l'Afrique a beaucoup de héros - de vrais héros, des héros tragiques, héros heureux et de nouveaux héros. La deuxième journée de course de la compétition extrême Enduro au Lesotho a commencé, comme le précédent s'était arrêté - avec de la pluie. Fortes pluies dans la nuit avaient inondé la principale route de ravitaillement à Ramabanta et fournit ainsi un retard de lancement, que les équipes ne sont pas autrement les centrales peuvent atteindre. Comme le drapeau est tombé, changé en haut du champ de peu au premier abord.
Comme il a déjà dominé la journée devant le Néo-Zélandais Chris Birch et l'Afrique du Sud Jade Gutzeit, en alternance dans le plomb. Ajouter à un retour, en attendant, a continué à Andreas Letti Letti. Après les 50 premiers kilomètres, il a été le 11 Place de la journée précédente déjà fait monter à la troisième. Là encore, cependant, Bayer avait des problèmes de navigation et a transformé un parcours de 18 kilomètres supplémentaires. Cela lui jeta revenir au niveau de la veille. Husqvarna Son coéquipier Simon Kirssi se reflète dans son premier toit était tout à fait excellent et parfois à portée de vue des dirigeants. Juste avant le but, mais il a perdu par une baisse des capitaux un peu de terrain.
Deux nouveaux visages sur le toit offrent une sensation supplémentaire. Les jeunes Sud-Africains Marc Torlage - déjà le premier jour de tiers - a repris entre-temps, même les devants. De même, le front très mélangé avec le suisse Lionel Seydoux, qui a rattrapé son retard sur d'énormes Birch et Gutzeit et est déjà à distance de frappe.

Les routes de la deuxième partie de course ont été comme cela a été salué par les participants de la journée précédente. passages techniques en alternance avec plus, les sections plus rapides. Un bon mélange et la bonne voie pour WXEC.

Le samedi, cependant, est ensuite séparé les hommes des garçons. Encore une fois sont à environ 150 kilomètres de la route. Mais, à quelques pas des plus grandes difficultés.

Toutes les informations à www.roof-de-africa.com

Rédigé le


Share on Twitter Share on Facebook


Organisateur lié

Aventure liée

enduro

The Roof of Africa

La Mère du Hardenduro

en savoir plus...