[Vidéo] La Panafrica 2013 ... Que du bonheur !!!

Owaka était sur la Panafrica 2013, cette épreuve fait appel à toutes les qualités d’un bon pilote : navigation, endurance, technique de pilotage, …mais pas de vitesse. Avec un équipement minimum (GPS uniquement) et autonomie de 130km pour un plaisir maximum...
Voilà le récit de la Panafrica 2013 accompagné de quelques images. Ce raid sort vraiment des sentiers battus et Philip Ligue l’organisateur est déjà sur le tracé de l’année prochaine qui va vous enthousiasmer… Mais chutt !!! ce n’est pas encore officiel … Place au récit de septembre 2013…

Le samedi après-midi les participants se retrouvent sur le port d’Almeria pour charger dans le camion de Sinlimites les motos et SSV puis 4x4 et camion montent à bord du ferry pour le traversée destination Melilla . De nombreux pilotes se retrouvent d’une année sur l’autre et c’est l’occasion d’échanger sur les traces précédentes.

Image



Après un voyage d'environ 6 heures de nuit dans une cabine de luxe à bord d’un superbe ferry et environ 700km de route, chaque pilote se présente aux contrôles techniques et administratifs dans ce confortable Hôtel Chergui.
Ambiance et réception spéciale pour la Panafrica avec musique locale, thé, pâtisseries et toujours ce personnel dévoué et amical.

Image




Lundi, les préparatifs commencent avant l'aube, les participants affinent la préparation des véhicules et de la trace GPS du jour. L'aventure commence ! Avec une distance d'environ 380 km, c’est présenté comme l'étape la plus difficile de la semaine. Chemins de pierres vives, des gorges immenses, le sable si fin que vous ne pouviez pas y échapper, et le tout avec une température qui avoisinait facilement les 40 degrés. En dépit d'être une étape difficile ça n'était pas moins que des très bons moments, dans lequel les participants et l'organisation ont montré leur générosité envers les habitants nomades de la région.

Image


Le 2e jour, l’étape était de 115 kms, avec des waypoints situés vers la ville de Orion, l'escargot et l’escalier, monuments créés par un architecte et artiste allemand et dont le terrain a été offert par SM le Roi Mohammed VII .Les participants utiliseront différentes stratégies pour réussir le meilleur classement quotidien, et surtout la meilleure trace au cœur des dunes et des herbes à chameaux.

Image


Le 3ème jour, l’étape de nuit reprenant la trace de la veille au alentour de l’hôtel Chergui dans lequel la plupart des participants ont confirmé les difficultés à naviguer sans avoir de références dans le paysage ainsi que la difficulté de manœuvrer dans les dunes avec une marge d'erreur minimum et une vitesse plus faible que d'ordinaire.

Image


La 4e journée a été une pause bienvenue, l’étape de nuit s’est terminée à 8h00 du matin pour certains participants ! Heureusement, le départ de la prochaine étape n’était qu’à l'aube du 4ème jour, afin que les participants, puissent se reposer des 250 kms qui les amèneront aux pieds des dunes de l’erg Chebbi, où nous attendait une soirée magnifique dans un camp de tentes berbère typique du désert, avec ce dîner plein de saveurs et de musique.

Image




La 5ème et dernière étape, avec des conditions météorologiques favorables, laissait les participants avec le défi de traverser plusieurs fois les cordons dunaires interminables. Les images et les sensations des dunes passent à toute vitesse et c’est une expérience extrême que vous ne pouvez vivre que sur la Panafrica.

Avec plus de 1000 km et une multitude d’expériences, les participants espagnols et français sont repartis dans leurs foyers.

Image


Côté course

Classements serrés en général et en particulier dans la catégorie quad ou tout se joua jusqu´au dernier jour, en effet pendant cette étape le favori Jeus Cobo a suivit son concurrent direct Luis Martinez dans le but de réaliser la même distance que lui et de s´assurer la victoire finale de cette manière, mais la stratégie bien planifiée de Mariano et Luis Martinez était un piège pour Jesus ¡ et en effet, en suivant Luis le favori Jesus ne se rendit pas compte qu´en fait Luis le menait tout droit vers une impasse, laissant du coup la victoire a Mariano Cebollada!!

Image


Se rendant compte de son erreur, Jesus essaya, mais en vain de trouver un raccourcit qui lui permettrait de grignoter quelques kilomètres a son adversaire, le terrain très escarpé ne joua pas en sa faveur, bien au contraire Jesus pénalisa en pointant avec du retarda u contrôle de fin de journée, donnant ainsi la seconde place a Luis.

Image


Ricardo Martinez qui avec un Suzuki LTZ Sport a réussi à faire une course très intelligente , surtout si nous tenons compte du fait que c´était son premier Panafrica , il complète le podium en terminant troisième devant Jesus Cobo qui était le vainqueur potentiel durant toute la Panafrica, jusqu´au dernier moment!

Image


Dans la catégorie buggy, duel aussi sur cette dernière étape entre Guillermo Rivas et Juan Carlos Lozano !victoire de Guillermo suite a une petite erreur, de stratégie aussi, de la parte de Juan Carlos.

Image


Le multi champion de plusieurs éditions de la Panafrica, Xicu Ferrer renoua avec la victoire, ne laissant aucune option a ses concurrents.

Image


Un coup de chapeau aussi a deux participants: D´une part Andres qui réalisa toute les étapes avec sa Pitbike!!! Une prouesse car ses petites roues ne favorisent pas du tout la conduite dans les dunes! Et d´autre part a Polo Arnaiz qui a démontré l´efficacité du binôme Polo/ Triumph Tiger ¡ Mener une bécane de 230 kms en hors piste….bravo Polo!!!

Image


Le classement officiel sur: http://panafrica-marruecos.ning.com/page/clasificaciones-2013

Merci aux partenaires Panafrica: Hôtel Chergui, MetalLube, Euro4X4parts, Sahara 4x4.

Panafrica France – Owaka.

Image

Rédigé le


Share on Twitter Share on Facebook


Organisateur lié

Aventure liée

rallye-raid

Panafrica Rally

Une expérience unique, Pure aventure

en savoir plus...