Rallye-raid d'Abu Dhabi avec la belle performance de David Casteu

Vivez les dernières étapes du Rallye-Raid Abu Dabhi avec David il nous fait vivre son rallye ,…. j’ai pris 168 km/h pour une 450 !”….. Jaku Przykonski dont je voyais la poussière…. nous avons cassé ce réservoir arrière…... un gros rythme…… même les meilleurs, étaient tous épuisés….Le seul et unique pilote français en moto et fait une très belle 8ème place au général : Bravo DAVID…

David remonte au classement

Après la première étape, lundi, entre Abu Dhabi et Qasr al Sarab, les trois suivantes se déroulent en boucle autour de Qasr al Sarab et la 5e, vendredi sera disputée entre Qasr al Sarab et Abu Dhabi.
Cette étape de mardi d’une longueur de 434,33 km s’est bien passée pour David : le réservoir d’essence qui avait eu une fuite, entraînant une panne d’essence, a été remplacé. A ce propos, David remercie Andrea Mayer, pilote allemande moto et auto qu’on se présente plus. Au guidon d’un Quad Yamaha, elle participe au Desert Challenge et a montré l’esprit d’équipe qui règne dans l’équipe.
David, parti en 13e position ce matin, a rapidement rattrapé les pilotes partis devant lui, dont un quad qui a été très difficile à doubler. Puis, il a assuré la navigation de ce petit groupe de 5 pilotes en attaquant au maximum.
La très forte chaleur et la difficulté du terrain (de grandes dunes parsemées de crevasses) ont éprouvé les concurrents. “J’ai roulé sur un gros rythme, j’ai attaqué du début à la fin. J’ai bu 6 litres d’eau pendant la spéciale. Moi qui ne boit jamais en spéciale ! Il faisait 40o et c’était 100% sable dans des paysages à couper le souffle. »
La Yamaha s’est très bien comportée : “J’apprends à dompter ma machine qui est très puissante. Je suis sorti de la spéciale avec de grosses gouttes sous le casque”.
8e de l’étape à 8?50” du vainqueur Faria mais devant Coma à qui il reprend 2?21”, David est remonté à la 11e place du classement Général, à 34?47” du nouveau leader, Barreda-Bort.
Il va faire le maximum dans les prochaines étapes pour se rapprocher de la tête de course. Le niveau est très relevé cette année car tous les grands champions ont tenu à participer à ce rallye d’ouverture de la saison.
Image


David retrouve le sourire

426 km au programme ce mercredi pour la 3e étape dont près de 350 km de secteurs chronométrés en totalité dans le sable et les très difficiles dunes du plus grand désert du monde. La journée était partagée en deux secteurs avec une neutralisation de 40 minutes pour permettre aux pilotes de se rafraichir alors qu’il faisait très chaud : “Il a fait jusqu’à 50° !”, commentait David.
Mais cela n’a pas empêché le pilote Yamaha de retrouver son sourire :
“Ce fut une superbe spéciale, je suis parti dans un très bon rythme, j’ai attaqué de A à Z. J’ai pris vraiment beaucoup de plaisir au guidon de la Yamaha. On a fait quelques modifications et on a trouvé un super compromis. La moto marche très-très bien. Et pourtant, le niveau est très élevé, il y a de nombreux teams officiels, ça roule vite et il est très difficile de rentrer dans les 10. Je me suis donné à fond, j’ai monté et descendu des dunes, c’était 95% de hors piste, dans le sable mou, un super plaisir”.
Aucun problème n’est venu perturber son parcours et les essais qui sont effectués chaque jour en pensant au Dakar 2013 sont très positifs : “Je me suis battu dès le départ avec le très rapide polonais Jaku Przykonski dont je voyais la poussière et nous allions très vite tout les deux”.
A l’arrivée de l’étape, David termine 3e derrière l’intouchable Marc Coma, qui avait une position favorable au départ ce matin et l’Espagnol Barreda. Ce résultat permet à David de remonter au classement général et il est maintenant 8e.

Classement de l’étape :

1 Marc COMA ; 2. Barreda, à 8?47 ; 3. CASTEU, à 11?33 ; 4. PRZYGONSKI à 12?58 ; 5. GAUGAIN à 15?06 ; 6. VILADOMS à 18?33… (Helder RODRIGUES a abandonné a la suite de problèmes mécaniques) Classement général : 1. COMA ; 2. BARREDA à 8?27 ; 3. VILADOMS à 19?09 ; 4. GONCALVES à 21?26 ; 5. FARIA à 24?06 ; 6. PRZYGONSKI à 24?34 ; 7. GAUGAIN à 40?11 ; 8. CASTEU à 46?…
Image

David se régale au guidon de la Yamaha

La 4e et avant-dernière étape du rallye Abu Dhabi Desert Challenge (522 km) s’est disputée ce jeudi, toujours dans des conditions extrêmes (températures très élevées au milieu du désert, parcours difficile toujours dans le sable avec franchissement de dunes). Le rythme a toujours été très rapide en tête de course : une nouvelle génération de jeunes pilotes talentueux (Przygonski et Barreda par exemple), la présence de pilotes locaux connaissant parfaitement le terrain (Sean Gaugain et Fish) et de pilotes expérimentés comme Coma, Rodrigues, David Casteu, Faria, Viladoms et Gonçalves amènent une intense bataille en tête de course.
[bi]“Je suis parti 3e, j’ai rattrapé Marc (Coma) et Barreda, puis Przygonski et Gaugain nous ont rejoints, raconte David. Tous sont des pilotes qui roulent très vite et qui ont un gros niveau. J’ai roulé avec Marc et Barreda, sans que l’un ou l’autre puisse s’échapper. Ce qui est positif, c’est que j’ai attaqué toute la spéciale et qu’on a gardé un gros rythme par une chaleur de près de 50°”[/i]
C’est à une arrivée presque groupée des huit premiers à laquelle nous avons assisté au terme de 320 km de spéciale. Helder Rodrigues, parti en dernière position à la suite de son incident d’hier a remporté l’étape du jour. C’est un résultat très satisfaisant pour David dans ces conditions de course, très heureux également d’avoir retrouvé son ami Stéphane Peterhansel venir soutenir et encourager ses copains de l’équipe Yamaha.
“La moto se comporte super bien et moi aussi, poursuit David. Quel plaisir de rouler aussi vite et en toute sécurité ! J’ai passé un cap, je me sens de mieux en mieux sur la moto. Faire des kilomètres au guidon de la Yamaha est vraiment un régal. La spéciale était très difficile, très physique, avec 100% de sable très mou”.
Au classement général, David Casteu est 9e à 44 minutes, toujours très handicapé par les 37 minutes perdues le premier jour à la suite de la fuite de son réservoir d’essence.
Ce vendredi, la dernière étape emmène les concurrents de Qasr al Sarab à Abu Dhabi où sera dressé le podium final.

Classement du jour :

1. RODRIGUES ; 2. FARIA à 40 sec ; 3. GONCALVES à 2mn 45 ; 4. FISH à 7mn05 ; 5. VILADOMS à 8mn53 ; 6. BOTTURI à 9mn46 ; 7. Sean GAUGAIN à 9mn47 ; 8. PRZYGONSKI à 11mn14 ; 9. BARREDA à 13mn33 ; 10. CASTEU à 13mn 36 ; 11. COMA à 15mn26… Classement Général : 1. COMA ; 2. BARREDA à 6mn34 ; 3. GONCALVES à 8mn25 ; 4. FARIA à 9mn20… 9. CASTEU à 44mn10…
Image

J’ai attaqué du début à la fin

Après 4 jours de course dans le Sud du pays au milieu des très belles dunes de sable de Liwa, le rallye a pris aujourd’hui la direction d’Abu Dhabi, au nord pour l’arrivée jugée sur le magnifique circuit de Formule 1 de Yas Island. La spéciale de 287 km était rapide et le rythme en tête donné par la lutte pour la victoire entre les Espagnols Barreda et Coma. David partait ce matin précisément entre les deux, Barreda devant et Coma derrière à une minute… Il a pu juger de l’intensité de la lutte entre les deux meilleurs sur ce rallye.

“Ce fut une très belle spéciale ce matin, je suis parti un peu loin, mais j’ai attaqué du début à la fin, racontait David à l’arrivée. Je termine 5e de l’étape et je gratte une place au général (8e). C’est pas mal par rapport au niveau de la course”.
En effet, la fiabilité constatée de toutes les motos et la présence de tous les meilleurs pilotes a rendu la course animée et incertaine jusqu’au final entre les meilleurs pilotes du monde. “Aujourd’hui c’est le rallye-raid qui a gagné”, poursuivait David. Et c’était aussi l’avis de tous les pilotes et officiels présents sur la course. Toute l’équipe Yamaha moto et quad (Andrea Mayer) avec ses supporters de marque (Stephane Peterhansel) ont salué la performance des Yamaha comme s’il s’agissait d’une victoire.
Une victoire personnelle aussi pour David, premier pilote Yamaha et premier Français : “Il ne faut pas oublier qu’en rentrant du Dakar, je suis resté trois jours en réanimation à l’hôpital de Monaco. J’ai eu un pneumo-thorax et c’est déjà beau de rouler ici à Abu Dhabi alors que je manque d’entraînement. De plus, le niveau était extrêmement relevé. C’était très difficile de rentrer dans les dix. Je n’ai jamais roulé aussi fort et aussi intensément. J’étais à bloc toute la semaine. Tous les pilotes, même les meilleurs, étaient tous épuisés”.
David était aussi heureux d’avoir dompté la Yamaha : “C’est très positif. J’ai trouvé de bons réglages. C’était super bon, on a roulé à 100% dans le sable. J’arrive vraiment à sentir la moto. Je n’ai pas eu une seule frayeur de la semaine. Pourtant, j’ai pris 168 km/h pour une 450 !”.
Sans le réservoir cassé lors de la première étape lui a fait perdre beaucoup de temps, David aurait pu se classer sur le podium : “C’est en essayant d’autres amortisseurs que nous avons cassé ce réservoir arrière, mais nous allons y remédier pour la prochaine course”.
La prochaine épreuve du championnat du monde, c’est déjà dans 10 jours : “Nous allons prendre une semaine de vacances avec Franck à DubaÏ, puis je pars dimanche assister au Grand Prix Moto du Qatar. Enfin, je vais participer au Sealine Cross-Country Rallye au Qatar, du 17 au 24 avril”.

Classement 5e étape

  • 1. COMA Marc (ESP/KTM) 3 h 07?55”
  • 2. BARREDA-BORT Joan (ESP/HUSQVARNA) à 2?59”
  • 3. PRZYGONSKI Jakub (POL/KTM) à 9?23”
  • 4. GONCALVES Paulo (POR/HUSQVARNA) à 11?59”
  • 5. CASTEU David (FRA/YAMAHA) à 12?48”

Classement général final

[list]
[*]1. COMA Marc (ESP/KTM) 20 h 33?35”
[*]2. BARREDA-BORT Joan (ESP/HUSQVARNA) à 9?33”
[*]3. GONCALVES Paulo (POR/HUSQVARNA) à 20?24”
[*]4. FARIA Ruben (POR/KTM) à 23?03”
[*]5. VILLADOMS Jordi (ESP/KTM) à 27?25”
[*]6. PRZYGONSKI Jakub (POL/KTM) à 29?45”
[*]7. GAUGAIN Sean (UAE/HONDA) à 50?33”
[*]8. CASTEU David (FRA/YAMAHA) à 56?58”
[/list]

Rédigé le


Share on Twitter Share on Facebook


Organisateur lié

Aventure liée

rallye-raid

Abu Dhabi Desert Challenge

Navigation à travers des zones d'Abu Dhabi majestueux désert .

en savoir plus...