Avis de Cyril Desprès sur l'Enduropale : "une course de spécialiste"

Enduropale Enduro

Présent sur l’Enduropale du Touquet pour la troisième fois, Cyril Desprès apprécie le côté éclectique de la compétition et prend toujours beaucoup de plaisir à participer. Avant la course de ce dimanche, le vainqueur du Dakar 2012 a répondu à nos questions.

Cyril, que représente l’Enduro pour toi ?


C’est quand même un monument du sport mécanique et j’aime beaucoup ces épreuves qui mélangent les pros, les amateurs, les rêveurs et passionnés.

Tu connais le trial, le motocross, le rallye raid, est ce qu’ici c’est encore une façon différente de piloter ?


Maintenant c’est vraiment devenu une épreuve de spécialiste, le nom le prouve. C’est le championnat de France des courses de Sables, c’est même une discipline à part depuis quelques années où les pilotes s’entraînent exclusivement pour ça et le niveau n’arrête jamais de progresser. C’est une course à unique parce que c’est un mélange de cross avec les sauts et avec les ornières. Donc une technique basée sur le cross mais il y aussi de l’endurance, la course dure ici 3h alors qu’une manche de cross c’est 50 minutes. Mais la différence, c’est qu’en cross la terre, qu’elle soit dure ou un peu souple, ça ne change jamais alors qu’au Touquet le terrain évolue au fil des tours, il se dégrade énormément. Ça n’a rien à voir avec le sable que je connais en Rallye Raid, au Touquet c’est du sable épais, humide et ça absorbe une quantité énorme d’énergie. C’est un rendez vous particulièrement éprouvant.

Gagner le Touquet fait parti de tes objectifs un jour ?


Non, comme je le dis, aujourd’hui on retrouve de vrais spécialistes, tout comme en rallye raid. Je suis venu 2 fois j’ai fait un top 20, c’était un bon résultat pour moi surtout que je rentrais tout juste d’un Dakar et donc c’était compliqué d’enchainer les 2. Donc je ne gagnerais jamais ici mais le refaire dans de bonnes conditions en m’étant vraiment préparé pour ça, j’aimerais bien. Mais je sais que je ne pourrais même pas envisager un podium : l’objectif serait de faire un top 15.


Image


Tu es arrivé vendredi soir… As-tu rencontré des fans, car tous les amoureux de la moto sont là ce week end ?


C’est vrai que quand tu es tout seul sur ta moto pendant 8000 km tu ne te rends pas compte de l’impact qu’il y a en France et même dans les autres pays. Mais ça fait super plaisir. Hier, en me baladant, j’étais arrêté tous les 5 mètres pour serrer des mains. Les gens me félicitaient pour cette 4e victoire… C’est vraiment top, gagner une nouvelle fois ce Dakar c’est une satisfaction personnelle, mais le partager avec le public c’est la cerise sur le gâteau.

[src]Retrouvez l'info sur Red Bull[/src]

À voir aussi... 📝

[Cycling] Vélodyssée du Maroc, le désert Marocain à vélo en 7 étapes dont 1 étape à pied au milieu des dunes

[Cycling] Vélodyssée du Maroc, le désert Marocain à vélo en 7 étapes dont 1 étape à pied au milieu des dunes

La Vélodyssée du Maroc est un raid aventure à vélo dans le désert marocain, sur 7 étapes dont 1 étape à pied au milieu des dunes ! En équipe de 2 ou 3 personnes, vous devrez totaliser un maximum de points pour remporter l’épreuve !

Uniraid 2025 : raid youngtimers tout terrain au Maroc en mode bivouac au coeur du désert : avec un but solidaire

Uniraid 2025 : raid youngtimers tout terrain au Maroc en mode bivouac au coeur du désert : avec un but solidaire

Prêts à relever un défi hors du commun ? L'Uniraid 2025 vous attend pour une odyssée inoubliable à travers les paysages spectaculaires du Maroc. Du 8 au 15 février 2025, embarquez pour un raid youngtimers tout-terrain unique qui mêle aventure, solidarité et découverte.

Voir toutes les actualités