Dakar Rallye-Raid

Le plus grand rallye raid du monde.

Arabie Saoudite

En bref...

  • Prochain départ : Voir plus
    Du 03/01/2025 au 17/01/2025
  • Places :
    100 à 300
  • Distance :
    7000 km
  • Prix :
    À partir de 20000€
  • Niveau requis :

    Niveau de pilotage pour les "Exceptionnal Riders".

    • Niveau 1 - Pratique non régulière (Quelques sorties dans l'année)
    • Niveau 2 - Pratique occasionnelle (Une sortie par trimestre)
    • Niveau 3 - Pratique régulière (A déjà participé à des aventures)
    • Niveau 4 - Pratique intensive (Participe régulièrement à des aventures)
    • Niveau 5 - Expert (Sans limite)
  • Niveau de securité :

    Niveau de sécurité

    Parmi les thèmes principaux de discussion et de prise de décision, il en est un qui est bien légitime. « la sécurité ». Outre les assurances personnelles médicales et de rapatriements sanitaires obligatoires, qui prennent en charge les frais. L’organisation a le devoir de vous apporter les premiers secours et premiers soins. Owaka a créé une échelle de risques en fonction des moyens que disposent les différentes organisations.

    Une échelle de 1 à 5 croissante en déploiement de moyen :

    1. Réservé aux baroudeurs, la prise de risque fait partie de l’aventure. Conscient des difficultés de recherche en cas d’accident ou maladie, vous risquez d’être coupés du monde et de tous moyens de secours. Compter sur l’assistance des autochtones n’est pas toujours aisée …. Nous vous recommandons de partir avec tous les contacts administratifs et de secours disponibles sur les pays traversés, prenez avec vous les guides touristiques comme : « le Guide du Routard ». Et par ces temps de crise mondiale, consultez le site du ministère des affaires étrangères : « Conseils aux voyageurs ». Le réseau GSM n’offre pas une couverture à 100%, donc il est fortement conseillé voire indispensable de se munir d’un téléphone ou d’une balise satellitaire.
    2. L’organisation dispose d’un personnel diplômé de brevet d’Etat et de premier secours. Dans le cadre d’une randonnée, vous vous reposez sur l’ouvreur et le fermeur qui ont les compétences d’intervention des premiers secours et les contacts d’assistance médicale locale.
    3. L’organisation dispose de médecin(s), et d’une équipe médicale. Ils se répartissent sur le circuit, ou suivent la progression de la course. La balise satellitaire est fortement conseillée pour les accidents qui pourraient survenir en dehors du tracé, ou les égarés.
    4. L’organisation dispose d’au moins une ambulance et/ou véhicule médicalisé à poste ainsi que des médecins et équipes médicales qui se répartissent sur le circuit, ou suivent la progression de la course.
    5. L’organisation dispose d’hélicoptère(s), d’ambulance, d’équipes médicales à poste ainsi que des médecins et équipes médicales qui se répartissent sur le circuit, ou suivent la progression de la course.

    Cette évaluation donne une idée sur ce que les organisations vous apportent en termes de sécurité.

Concept

Budget

👉️ Concept :

Le Dakar 2025 prend forme : la sixième édition en Arabie Saoudite se tiendra du 3 au 17 janvier prochains entre Bisha et Shubaytah.
Les grandes lignes de la 47e édition ont été dévoilées par David Castera devant les 700 invités réunis sur le circuit tout-terrain de Les Comes à proximité de Barcelone. Après ce premier épisode, le Dakar Tour rendra visite aux passionnés du rallye dans les prochaines semaines en Afrique du Sud, en Italie, en Argentine, au Mexique, en République Tchèque et aux Pays-Bas.
Le curseur de difficulté a été maintenu à un niveau élevé, avec notamment la reconduction du défi de la « 48h chrono », en plus d’une étape marathon traditionnelle et d’un séjour de trois jours dans l’Empty Quarter, où se terminera le rallye.
Les équipes du Dakar ont par ailleurs mis les bouchées doubles pour construire des parcours de spéciales séparant les catégories sur au moins cinq journées et proposer plusieurs étapes en boucle.

🏕️ BISHA : DU SPORT AU MILIEU DU VILLAGE :

Le grand rassemblement qui précède le coup d’envoi du rallye est devenu un événement. Procéder aux derniers réglages et tests en vue de la compétition, satisfaire aux obligations des vérifications techniques et administratives, voilà pour le programme de préparation finale. Mais pour la troisième année consécutive, c’est surtout la réunion sur un même site, installé à l’écart des villes, qui donne une saveur particulière aux retrouvailles. Sur le « start camp » de Bisha, une mise en scène spécialement soignée a été pensée pour inviter le sport au milieu du village. Avec le principe d’un séjour prolongé qui englobe les tout premiers jours de course, l’arrivée du prologue sera par exemple jugée au cœur du bivouac : un point stop au pied du podium, c’est une première.

⏱️ 48 heures chrono

Le principe d’une longue étape disputée sur deux jours, avec un arrêt imposé dans l’un des bivouacs minimalistes dispersés dans le désert, a conquis les concurrents comme les téléspectateurs, tout en provoquant de réels rebondissements entre les prétendants aux titres. L’idée a été reconduite pour l’édition 2025, sur une distance encore plus longue de 950 kilomètres (vs 540 km en 2024) et cette fois-ci sur des terrains plus variés, alternant le technique et le roulant. Le défi se présentera en première semaine, avec des possibilités de creuser des écarts, mais pas uniquement dans les dunes.

PARCOURS DISSOCIÉS : CHACUN SA PISTE

Afin de réduire le nombre de situations de dépassement entre autos et motos par exemple, des parcours de spéciales différents seront préparés au minimum sur cinq étapes du Dakar 2025. Au-delà de la préoccupation de la sécurité, s’ajoute l’opportunité de placer les équipages autos en position de navigateurs, sans bénéficier des traces laissées par les deux-roues. En calant leurs horaires de départ en spéciale sur les premiers rayons du soleil, les engagés FIA bénéficieront eux-aussi de journées de course en pleine lumière, limitant les arrivées tardives au bivouac. Enfin, les camions auront également leur parcours dédié sur une étape dessinée dans l’Empty Quarter.

ETAPE MARATHON : SOIGNER LES MACHINES

Les pilotes et équipages seront confrontés à deux reprises à l’éloignement de leurs équipes d’assistance. En plus de la « 48 heures chrono », une étape marathon plus traditionnelle a été programmée, avec un bivouac dédié dont seront exclus les mécaniciens habituels. La gestion de la mécanique sur plus de 800 kilomètres sera ici primordiale pour ceux qui comptent jouer les premiers rôles, comme pour les amateurs désireux de boucler l’épreuve avec le statut de « finisher ».

EMPTY QUARTER : LE PHARE DE SHUBAYTAH

Les pilotes du Dakar ont découvert Shubaytah en 2020. Et la porte d’entrée dans l’immense désert de l’Empty Quarter a depuis été visitée lors des deux dernières éditions, comme un point de repère dans l’exploration de plus en plus approfondie de cet océan de dunes. Cette fois-ci, Shubaytah marquera la fin de l’aventure, comme un phare vers lequel les pilotes devront se diriger pour trouver la sortie, après trois journées de navigation entre chotts et dunes, dont une spéciale de plus de 400 kilomètres. Pour la dernière étape, les étendues de sable quasi-infinies partageront la vedette avec les autos et motos, qui prendront le départ en ligne. Spectacle garanti.

DAKAR CLASSIC : ET LES « 2000 » ENTRENT EN SCÈNE

Evidence de tout premier niveau : quand les années passent, les jeunes sont de moins en moins jeunes. Quatre ans après la création du Dakar Classic, il y a donc une logique à voir arriver de nouveaux véhicules dans la course de régularité des « historiques ». L’épreuve sera ouverte à la génération des autos et camions immatriculés entre 2000 et 2005. Le nouveau périmètre défini pour 2025 autorise par exemple le retour sur le bivouac de la Mitsubishi Pajero Evo qui a conduit Stéphane Peterhansel à sa première victoire en auto en 2004, ou encore le Bowler dans lequel Guerlain Chicherit et Mathieu Baumel ont fait leurs débuts en 2005. Collectionneurs, à vos ateliers !

MISSION 1000 : ACTE II

La création de Mission 1000 a permis à une dizaine de véhicules de confronter leurs technologies alternatives innovantes aux terrains du Dakar, en se lançant chaque jour sur des parcours aux distances adaptées à leur potentiel actuel. Avec le même esprit de laboratoire en plein désert, le challenge se poursuit en 2025 et s’apprête à accueillir davantage de projets capables de dessiner l’avenir du rallye-raid.

🏍️ Catégorie Original by Motul :

La catégorie Original by Motul correspond à un format de course ouvert aux pilotes Moto et Quad sans assistance, ne bénéficiant d’aucun accompagnateur inscrit en course et/ou en Assistance et/ou Presse, et donnant lieu à l’application d’un règlement sportif spécifique.

L’organisation s’engage à endosser un rôle d’équipe d’assistance pour les pilotes de la catégorie par la mise à disposition des moyens suivants :
- 1 malle individuelle (fournie par l’Organisateur) qui devra contenir les affaires personnelles, pièces détachées, outils et accessoires du Coureur ;
- Le transport des équipements suivants : 1 malle, 1 jeu de roue, 1 tente, 1 sac de voyage, 1 paire de pneus ;
- La libre utilisation de générateurs, compresseurs et caisses à outils ;
- Un accès facilité aux informations liées à la Course.
- Motul, partenaire majeur du Dakar, souhaite apporter son soutien aux pilotes inscrits dans cette catégorie. Par le sponsoring de ce classement, Motul fournira à chaque concurrent :

1 Tente de Camping
1 Duvet Trek500 0° LIGHT
1 Sac de voyage
1 Tapis de sol
1 Couverture de survie
1 Sac à dos 25L
1 Sac à dos Nylon
1 Casquette « Original »
1 T-Shirt
1 Veste Imperméable
1 Lampe Frontale
1 Kit hygiène (gel muscle, lingettes, gel désinfectant, bouchons d'oreille, masque nuit, spray solaire)
Les conditions de remise de ces équipements seront définies ultérieurement.

📽️ Vidéos






💰️ Tarifs

Moto - 20 000€
Ultimate - stock -challenger - SSV 32 000€
Camion 45 000€
Dakar Classic auto 18 000€
Dakar Classic camion 23 000€
Mission 1000 : moto 10 000€ - auto et ssv 15 000 € - camion 23 000 €

Ce tarif comprend:
Transport du véhicule
Prise en charge des procédures douanières
Possibilités de réserver via VSO les vols
Droits d'utilisation logo et visuels officiels Dakar
(Service communication)
Droits sportifs
Frais de visa
Responsabilité Civile Circulation
L'assurance rapatriement
L'éco participation
Cérémonies de départ et de remise des prix officielles
Encadrement logistique
L'assistance médicale
La restauration, douche / WC
Location matériel de sécurité : GPS Unik II
Suivi satellite
Les droits au challenge "Originial By Motul" sans assistance (transport de la malle, assistance technique)
La remise du roadbook assistance
Le système GPS Tripy

Caractéristiques

  • SSV

  • Moto

  • Camion

  • 4x4

  • Youngtimers

  • Enduro

  • Road-book

  • Bivouac

  • Moto rallye

  • Voiture classique

Besoin d'information sur
Dakar ?

Votre demande a été envoyée.

Actualités 📝

[Rallye-Raid] Dakar 2024, vers un rallye-raid plus écologique ? Un nouveau pas vers le futur...

[Rallye-Raid] Dakar 2024, vers un rallye-raid plus écologique ? Un nouveau pas vers le futur...

Le célèbre rallye-raid Dakar, reconnu mondialement pour son caractère spectaculaire et exigeant, cherche à s'orienter vers une édition plus respectueuse de l'environnement. Sur son site officiel, l'organisation met en avant ses efforts pour réduire l'empreinte écologique de l'événement.

[Interview] Revivez l'aventure du Dakar au travers de ces interviews #RaconteMoiTonAventure

[Interview] Revivez l'aventure du Dakar au travers de ces interviews #RaconteMoiTonAventure

Revivez dans ce 10ème épisode de #RaconteMoiTonAventure, les aventures de nos français au Dakar Xavier de Soultrait et Dominique Robin, ainsi que le vainqueur 2022 en Quad : Alexandre Giroud.

Le Dakar 2022 s'est terminé il y a maintenant 2 semaines, l'occasion pour Owaka, de revenir sur leurs préparation pour ce Dakar, leurs moments forts, leurs projets...

Voir toutes les actualités