Comment s'équiper pour un raid offroad en moto lorsqu'on débute d'après Antoine Bourgeois ! (Se préparer pour le HDT 2023 / Raid Occitan...)

Hello les aventuriers, on se retrouve aujourd’hui pour une astuce : 👉️ comment s’équiper lorsqu’on débute pour un raid offroad ?

Nous avons réalisé cette astuce grâce aux conseils de Antoine Bourgeois. Antoine baigne dans la moto depuis 15 ans, il a 3 années d'expérience en championnat de France rallye routier et 2 ans d'expérience en trail.

Dernièrement il a participé à des raids 👇️ :
Raid Occitan
CHALLENGE KOL'EN TRAIL
HDT finisher
1 semaine de TransAlpes en parcours mixte
1 semaine au Maroc

C’est donc avec son expérience qu’il va vous donner quelques conseils pour appréhender votre premier raid offroad.

astuce-antoine-bourgeois-maxitrail-moto-trail-moto-aventure-offroad-challenge-axuritrail

👉️ Débuter en raid offroad :

Premier conseil : pour débuter en raid offroad il vous faut une moto "légère" en effet, plus votre moto sera légère, plus cela sera facile surtout pour débuter. Un raid demande beaucoup d’endurance, donc si votre moto est lourde cela sera très physique et cela rajoutera une contrainte déjà qu’un raid c’est physique.
Pour un raid offroad on parle principalement en termes de maniabilité dans des portions techniques par exemple, donc Antoine ne conseille pas de débuter avec un maxi trail pour un raid offroad.

👉️ L’idéal serait de débuter avec un raid le temps d’un week-end (2 jours) et avec un trail.
Attention à ne pas surestimer ses capacités par rapport aux distances, par exemple un raid offroad de 500 km, c’est beaucoup plus long que ce que l’on peut penser car dans les portions techniques on ne serait pas à plus de 30km/h, c’est donc plus long et plus physique que ce qu’on peut s’imaginer.

🏍️ Conseils choix de la moto :

Antoine : "Tout d’abord j’aurais tendance à déconseiller la Tenere700 ❌ pour les débutants, c’est certes une moto qui marche très bien et accessible pour un petit budget, mais a conduire elle n’est pas adaptée pour les débutants du fait notamment de son châssis et son centre de gravité dure à appréhender.

En revanche, j'aurais tendance à conseiller la KTM 790 Adventure✅ , car elle est moins puissante que la 890, le moteur est plus souple pour un débutant, je dirais qu’elle est plus facile de prise en main et plus rassurante.
De plus on retrouve beaucoup de magasins qui proposent des kits rallyes pour cette moto."


moto-ktm-duke-790-mototrail-maxitrail-offroad-raid-roadtrip-navigation-pilote

🧰 En terme d’équipement générale:

Antoine : "L’objectif d’un raid c’est d’aller au bout donc tout d’abord il faut protéger les organes vitaux : radiateur, pompe à essence, filtre à essence, sabot moteur mais aussi un protège mains pour protéger le poste de pilotage.

Vous pouvez aussi ajouter un réservoir de plus grande capacité⛽️, notamment pour les raids avec des longues distances.
Il faut aussi prévoir des pièces de rechange, leviers, injecteurs (en fonction du pays) et jantes renforcées très utiles lorsque les portions du raid offroad sont très accidentées.
Si votre raid peut se terminer tard dans la soirée, alors il est préférable d’équiper sa moto avec une paire de phare longue portée pour une meilleure visibilité.

Ne pas oublier de partir avec de quoi réparer une crevaison : chambre à air de rechange…

Pendant du offroad en général on peut vite être secoué lorsqu’on débute il faut donc avoir des protèges paume et / ou des poignées en mousse pour éviter les ampoules.
Toujours côté confort : je conseille des reposes pieds larges : cela permet d’être plus à l’aise."


📲 Système de navigation :

Antoine : "Cela dépend du type de raid, pour un raid touristique le téléphone est autorisé pour naviguer en utilisant une application comme : OSMAND

Et certains raid non compétitif utilisent des roadbooks : à savoir qu'un Dérouleur F2r même manuel suffit amplement pour débuter.
"

klim-equipement-ktm-navigation-rallyeraid-moto-ktm-raid-offroad

👖 Du côté des vêtements :

Antoine : "Il vous faut une bonne paire de bottes exemple : Alpinestars Bottes Tech 7, mais aussi des genouillères et un pare pierre / un plastron.
Il faut privilégier les équipements de protection corporelle directe donc un pare pierre et genouillère plutôt qu’une veste adventure qui est coquée, car les coques de protection de la veste ne sont pas plaquées sur les membres et donc peuvent bouger et lors de la chute cela peut protéger moins bien.

Pour la tenue, une tenue type enduro sera suffisante, à adapter en fonction du climat, de la saison.
Vous pouvez aussi vous équiper d’un sac à dos, pour y transporter un Camelbak avec 3 litres d’eau, il faut pouvoir vous hydrater pendant un effort physique.
Et dans votre sac vous pouvez avoir une trousse de premier secours et avoir une seconde paire de gants toujours utile.

Pour finir côté casque, je conseille un casque enduro + masque pour éviter problème la buée et pour le confort un casque adventure.
"

equipement-moto-casque-klim-ktm-offroad-moto-mototrail-maxitrail-adventure-adventouring-adv

Merci Antoine pour cette astuce 😀 !
Vous pouvez retrouver Antoine sur ses réseaux sociaux : Instagram et Facebook.

À voir aussi... 📝

[Les astuces Owaka] La différence entre un trail en autonomie et un trail en semi-autonomie !

[Les astuces Owaka] La différence entre un trail en autonomie et un trail en semi-autonomie !

La différence principale entre un trail en autonomie et un trail en semi-autonomie réside dans le degré de soutien logistique fourni aux coureurs pendant la course.

Qu'est-ce qu'un ultra-trail en autonomie ? Le principe du trail en autonomie, les ravitaillements et la gestion de la nutrition

Qu'est-ce qu'un ultra-trail en autonomie ? Le principe du trail en autonomie, les ravitaillements et la gestion de la nutrition

Un trail en autonomie, aussi connu sous le nom de "trail en auto-suffisance", est une course à pied sur des sentiers ou des chemins de montagne, où les participants doivent transporter tout le matériel nécessaire à leur survie et à leur confort pendant la durée de la course. Contrairement aux courses traditionnelles où les organisateurs fournissent des ravitaillements en nourriture, en eau et d'autres fournitures, lors d'un trail en autonomie, les coureurs doivent être entièrement autosuffisants.

Les astuces Owaka