[Interview] Clément Clisson, vainqueur du BikingMan Portugal 2022 !

Bikingman Portugal Cycling

Vainqueur du BikingMan Euskadi 2021, du BikingMan Corsica 2021, et du BikingMan Portugal 2022 en 41h54, il s'agit de Clément Clisson. 23 ans et déjà 6 ans de compétition sur route.

En 2018 Clément débute les sorties longues distances avec la Cyclomontagnarde Luchon Bayonne (320 km), et ce ne s'arrête pas là et enchaine les courses : Transpyreneene, Race Across France et trois manches BikingMan ....

Owaka revient pour vous dans ce 18ème épisode de #RaconteMoiTonAventure sur sa victoire lors du BikingMan Portugal 2022, pour vous livrer les secrets de sa préparation d'aventurier, mais aussi pour découvrir son état d'esprit, ses conseils pour préparer une aventure, ses projets...

Est-ce que tu peux nous parler du BikingMan Portugal ? Qu’est-ce que c’est ?

Clément : "Le format Bikingman c'est 7 manches d'épreuves d'ultracyclisme de 1000km réparties sur toute l'année et sur différentes régions et pays. Au Portugal, le parcours fait 1000km avec 11700m d+. Le délai maximum pour être finisher est de 120h."

Si tu devais choisir 3 mots pour qualifier l’expérience du BikingMan ?

- Découverte
- Émotions
- Évasion

TON EXPERIENCE : Préparation :

Peux-tu nous décrire l’organisation de ton entrainement pour préparer cette aventure ?

Clément : "Globalement je m'organise des sorties courtes (1h30 maximum) la semaine à raison de 1 à 3 séances par jour puis le week-end j'effectue des sorties longues.
Pour chaque sortie de la semaine, je me fixe un thème avec des exercices à effectuer. Ces exercices varient selon la période et les objectifs qui en approchent. L'hiver c'est plutôt sprint, vélocité, force. Et au printemps c'est plus de l'intensité avec de la PMA et du seuil.

Le week-end c'est sortie club traditionnelle avec quelques fois une sortie de nuit pour préparer le corps et la tête au manque de lucidité et pour emmagasiner de l'expérience."


bikingman-portugal-bikepacking-cycling-vélo-gps-garmin-redbull-gravel-velo-route

SUR PLACE :

Comment as-tu vécu l’expérience ? Les meilleurs moments ? Les plus difficiles ?

Clément : "Si je devais choisir le meilleur moment ce serait, dans la dernière portion montagneuses entre 200 et 100km avant l'arrivée. Les sensations étaient vraiment superbes, je suis montée en danseuse comme Contador mon idole, c'était génial. Mais à mon humble niveau bien sûr :)

Le moment le plus difficile fut la nuit où j'ai dû m'arrêter à 4 reprises alors que les concurrents qui étaient autour de moi ne s'arrêtaient pas. J'avais besoin de fermer les yeux, de me poser pour éviter l'endormissement. Je l'ai fait 30min une première fois dans des WC publics, puis 3x 5 min dans des abris bus. J'ai encore du travail à faire là-dessus."



As-tu une anecdote à nous raconter sur ton aventure ?

Clément : "C'est le moment où je me suis arrêté 30min dans des toilettes publiques vers minuit, la première nuit. C'est un concentré de mal de choses.

L'expérience engrangée par les épreuves auxquelles j'ai participé précédemment vient des deux confrontations que j'ai pu avoir avec Omar Di Felice sur la Race Across France. En fait, il s'arrêtait assez tôt dans la nuit lorsque la journée était très fatigante pour ne pas accumuler trop de fatigue qui pourrait être fatale plus tard dans la course. C'est ce que j'ai fait.

Je me suis alors posé sur le carrelage froid par manque de lucidité pour dormir 15 min. Au bout de 5min j'avais très froid, alors je me suis assis sur les toilettes, la tête entre les jambes. Cela m'a reposé les yeux et m'a permis de faire un mini break, mais en terme de récup physique ce n'est pas exceptionnel. Au terme de ces 15 minutes, j'ai mangé quelques pistaches et des gâteaux secs. C'est vraiment très bête, mais j'étais heureux avec mes pistaches, assis dans sur des toilettes en fermant les yeux pour profiter de cette pause de 30min."


bikingman-portugal-bikepacking-cycling-vélo-gps-garmin-redbull

Si tu avais des conseils à donner pour aider les “novices” à se préparer pour ce type d'aventure ?

Clément : "Maintenant il y a beaucoup de vidéos, d'articles, de récits pour apprendre quelques bases et éviter des erreurs. Ce sont de très bons outils mais le meilleur conseil est de prendre son vélo et de se lancer progressivement, que ce soit en termes de distance, de dénivelé, de rythme, de conditions météo… Désormais il y a de plus en plus d'épreuves de 300 km, 500 km, cela peut-être un bon tremplin avant un BikingMan.

Peux-tu présenter le vélo que tu as utilisé sur l’édition BikingMan Portugal ?

Clément : C'est un vélo de route carbone Orbea Orca OMX, équipé d'une transmission Shimano Ultegra 11v mécanique. Pour cette épreuve j'avais un 50x34 et une cassette en 11x32. Les roues sont des DT Swiss carbones ERC 1100 en 35mm. Les pneus des Pirelli Cinturato en 28mm.

Ensuite j'utilise les sacoches Zefal (11 litres + une petite top tube) et les lumières Ravemen. Les prolongateurs sont également un gros plus pour ce type d'épreuves."



Et MAINTENANT :

Sur quelles aventures peut-on espérer te retrouver cette année ?

Clément : "Je serai présent sur la Three Peaks Bike Race en duo. Le but étant de relier Vienne à Nice, en passant par 3 points de passage obligatoires. Et pourquoi pas un autre BikingMan mais ce sera à la dernière minute.."

Le mot de la fin ?

Clément :"Oublie que tu n'as aucune chance, vas y fonce. On sait jamais, sur un malentendu ça peut marcher.
Il faut tenter !"



Merci Clément pour cette interview on te souhaite le meilleur pour tes prochaines aventures !

Si vous avez eu envie de découvrir d'avantage le BikingMan Portugal, c'est par ici !!

Rejoignez notre communauté, atteinte du #virusdelaventure pour voyager, échanger et se dépasser partout dans le monde !

À voir aussi... 📝

[Interview] Gaëtan Martinez, pilote de quad, nous parle de ses aventures en quad (Hellas Rally, Breslau Rally, Fenix Rally...)

[Interview] Gaëtan Martinez, pilote de quad, nous parle de ses aventures en quad (Hellas Rally, Breslau Rally, Fenix Rally...)

Partons à la découverte de Gaëtan Martinez, pilote de Quad, qui a pris le temps de nous parler de ses différentes expériences en Rallye-Raid...
Il a débuté dans le milieu du "Rallye" non pas en quad, mais en 4L lors du 4L Trophy, c'était en 2012. Deux ans plus tard il débute en quad pour commencer en 2017 ses premières compétitions. Et c'est en 2020 qu'il commence alors des Rallye-Raid en Quad, avec peut-être l'espoir d'un jour participer au Rallye ultime : le Dakar !

[Interview] Romuald Nave alias Touriste du Désert nous parle de son aventure HMDS Jordanie 2022 (expérience, conseils...)

[Interview] Romuald Nave alias Touriste du Désert nous parle de son aventure HMDS Jordanie 2022 (expérience, conseils...)

Partons à la découverte de Romuald alias Touriste du Désert un 🏃‍♂️ trailer qui a participé à plusieurs HMDS en 2022. Un aventurier qui apprécie les aventures désertiques 🏜️ : en effet il a déjà fait x5 HMDS et x1 MDS.
Owaka revient pour vous dans ce 29ème épisode de #RaconteMoiTonAventure sur son aventure, pour vous livrer les secrets de sa préparation d'aventurier, mais aussi pour découvrir son état d'esprit, ses conseils pour préparer une aventure, ses projets...

Le gratin des aventuriers

🔥Owaka fait évoluer son design...

Nous avons besoin de ton avis
Donner mon avis