Raid Uyuni raid

Chili/Bolivie/Argentine.

Chili , Bolivie , Argentine

En bref...

  • Prochain départ :
    Du 13/11/2023 au 24/11/2023
  • Places :
    10 à 15
  • Distance :
    4200 km
  • Prix :
    À partir de 5900€
  • Niveau requis :

    Niveau de pilotage pour les "Exceptionnal Riders".

    Niveau 1 – Pratique non régulière de la moto. (Quelques sorties dans l’année)

    L’aventure te tente, la moto tu pratiques, et tu veux trouver de nouvelles sensations hors des sentiers battus. Pour tes débuts sur plusieurs heures passées au guidon d’une moto on te propose ce niveau « Ligth » mais attention ce n’est jamais sans quelques difficultés qui te permettront de connaître le plaisir de l’aventure des « exceptional riders » : Attention si le virus te prend, il ne te quittera plus…

    Niveau 2 – Pratique Occasionnelle. (Une sortie par trimestre)

    Tu fais des sorties entre amis en randonnée et t’as une condition physique qui te permet de répondre à ton manque de technique en tout-terrain.

    Niveau 3 – Pratique régulière. (A déjà participé à des enduros ou raids)

    La moto tout-terrain n’a pas de secret pour toi, tu recherches avant tout à te faire plaisir sans rechercher l’exploit.

    Niveau 4 – Pratique intensive. (Participe régulière d’enduros, rallyes et/ou raids).

    La passion ne te quitte pas, ton souhait est la recherche du hard, de l’intensif. C’est la jouissance…

    Niveau 5 – Expert. (Sans limite)

    Tu dors, penses et respires avec ta moto, tu relèves les défis les plus fous au monde.

  • Niveau de securité :

    Niveau de sécurité

    Parmi les thèmes principaux de discussion et de prise de décision, il en est un qui est bien légitime. « la sécurité ». Outre les assurances personnelles médicales et de rapatriements sanitaires obligatoires, qui prennent en charge les frais. L’organisation a le devoir de vous apporter les premiers secours et premiers soins. Owaka a créé une échelle de risques en fonction des moyens que disposent les différentes organisations.

    Une échelle de 1 à 5 croissante en déploiement de moyen :

    1. Réservé aux baroudeurs, la prise de risque fait partie de l’aventure. Conscient des difficultés de recherche en cas d’accident ou maladie, vous risquez d’être coupés du monde et de tous moyens de secours. Compter sur l’assistance des autochtones n’est pas toujours aisée …. Nous vous recommandons de partir avec tous les contacts administratifs et de secours disponibles sur les pays traversés, prenez avec vous les guides touristiques comme : « le Guide du Routard ». Et par ces temps de crise mondiale, consultez le site du ministère des affaires étrangères : « Conseils aux voyageurs ». Le réseau GSM n’offre pas une couverture à 100%, donc il est fortement conseillé voire indispensable de se munir d’un téléphone ou d’une balise satellitaire.
    2. L’organisation dispose d’un personnel diplômé de brevet d’Etat et de premier secours. Dans le cadre d’une randonnée, vous vous reposez sur l’ouvreur et le fermeur qui ont les compétences d’intervention des premiers secours et les contacts d’assistance médicale locale. Dans le cadre d’un raid, il est conseillé comme dans l’échelle 1 de se munir d’un téléphone ou d’une balise satellitaire, pour prévenir du lieu et faciliter les recherches.
    3. L’organisation dispose de médecin(s), et d’une équipe médicale. Ils se répartissent sur le circuit, ou suivent la progression de la course. Les véhicules en course sont obligatoirement équipés de feux à mains de détresse et/ou lampe à éclat, miroir et boussole. La balise satellitaire est fortement conseillée pour les accidents qui pourraient survenir en dehors du tracé, ou les égarés.
    4. L’organisation dispose d’au moins une ambulance et/ou véhicule médicalisé à poste ainsi que des médecins et équipe médicale qui se répartissent sur le circuit, ou suivent la progression de la course. Les véhicules en course sont obligatoirement équipés de feux à mains de détresse et/ou lampe à éclat, miroir et boussole. La balise satellitaire est fortement conseillée pour les accidents qui pourraient survenir en dehors du tracé notamment en raid.
    5. L’organisation dispose d’hélicoptère(s), d’ambulance, d’équipes médicales à poste ainsi que des médecins et équipes médicales qui se répartissent sur le circuit, ou suivent la progression de la course. Les véhicules en course sont obligatoirement équipés de feux à mains de détresse et/ou lampe à éclat, miroir et boussole. Les balises satellitaires avec tracking, système de détection de chute et ralentissement brutal sont obligatoires.

    Cette évaluation donne une idée sur ce que les organisations vous apportent en termes de sécurité. Et nous vous laissons le soin de mettre en face de chacun des barreaux de cette échelle le temps maximum d’intervention des secours.

    Owaka Communication.

Concept

Programme

Budget

👉️ Concept

Les raids SUDRANDO sont des aventures pacifiques, totalement dédiés à la moto. Plus sport que balade, ils sont, pour la plupart, conçus pour les enduristes et amateurs avertis, passionnés comme nous.
Les moyens et l'équipe qui vous accompagnent sur le terrain, nous sont propres, et vous garantissent sur chacune de nos organisations, un très haut niveau de prestation, une logistique sérieuse et fiable et une couverture médicale systématique, autorisant des parcours hors normes.

🏍️ Raid Uyuni - Chili/Bolivie/Argentine

- 4200 km 12 jours de piste d'Iquique (Chili) (octobre/novembre)
Immenses par leur taille, le Chili, la Bolivie et l’Argentine nous offrent une variété de reliefs vraiment exceptionnelle. A travers montagnes, désert, jungles et pampa, les pistes déroulent a l’infini et dévoilent au fil des kilomètres des paysages étonnants et magnifiques. Que du beau pilotage et un plaisir à rouler accentué par l’incroyable accueil des populations sud américaines totalement acquises aux sports mécaniques.

Environnement hostile, pistes techniques, les Andes et l'Altiplano se méritent. Le salar d'Uyuni, quelques cols a plus de 4000m, des pistes de montagnes à couper le souffle, du sable, des volcans avec leurs coulées de lave et même un erg a traverser pour les nostalgiques, avant de retrouver le Pacifique et la très belle cote chilienne et un final par la mythique descente de la dune d'Iquique. Les paysages sont vraiment somptueux, d'une grande variété et le dépaysement est total.

💰️ Tarifs

Pilote moto avec location : 5900 euros - Inclus : la pension complète du jour 1 au jour 12 et 1/2 pension le jour 0, l'encadrement technique et médical, les documents de route, l'eau et le carburant , la location de la moto(KTM 450/500 EXCR) et des GPS ,l'assurance, la maintenance, les transferts aéroport /hôtel/ aéroport, les frais de douanes et de dossier.

Pilote moto + transport moto : 4850 euros - Inclus : la pension complète du jour 1 au jour 12 et 1/2 pension le jour 0, l'encadrement technique et médical, les documents de route, l'eau et le carburant, le transport A/R de la moto par container au départ de Montpellier, les transferts aéroport /hôtel/ aéroport, les frais de douanes et de dossier.

Pilote 4x4 avec location : 5430 euros
- Inclus : la pension complète du jour 1 au jour 12 et 1/2 pension le jour 0, l'encadrement technique et médical, les documents de route, l'eau, la location d'un 4x4 type Hilux Toyota ou équivalent, les transferts aéroport /hôtel/ aéroport, les frais de douanes et de dossier.

Passager 4x4 : 2940 euros  Inclus : la pension complète du jour 1 au jour 12 et 1/2 pension le jour 0, l'encadrement technique et médical, les documents de route, l'eau, les transferts aéroport /hôtel/ aéroport, les frais de douanes et de dossier.

DP supplémentaire sur Iquique 75 euros/jour

📑 Inscription

Via le site internet !

📽️ Vidéo


Jour 0 dimanche : Iquique

Accueil à l'aéroport et transfert à notre l'hôtel. Mise à disposition des véhicules et briefing. Diner et soirée libre

Jour 1 lundi - La Québrada Oroma

- Iquique> Chiapa > Colchane (359 km) - Off road 75 %
Cap au nord pour ce début de raid pour retrouver les pistes rapides qui serpentent dans les cerros surplombant la mer. Vers le km 121 nous rejoignons le premier ravitaillement a Huara, petite localité situé sur la route 5, avant de nous engouffrer sur les pistes colorées de la québrada Oroma qui méandres après méandres, va nous élever jusqu'au très joli village de Chiapa. Un bref retour sur la route 55 pour un nouveau ravitaillement avant de rentrer sur les premières pistes très joueuses de l'Altiplano qui rejoignent le village d'Isluga dont la petite église mérite qu'on s'y arrête. Plus que quelques kms de piste pour rejoindre Colchane et l'hostéria Isluga pour clore cette première étape(3700m)

Jour 2 mardi Le salar d'Uyuni

- Colchane > Tahua > San Pedro de Quemes (280km) - Off road 99 %
En piste pour cette étape qui doit nous mener sur le salar d'Uyuni. Après les incontournables formalités de douanes pour entrer en Bolivie, direction le salar de Coipasa que nous traverserons avant d'atteindre le village de Llica au km 90 qui commande l'accès au salar d'Uyuni.
Apres avoir longé les bords du salar pendant 45 km, cap au sud pour une traversée fantastique sur une mer de sel dont l'horizon semble parsemé d'iles fantomatiques. Une escale sur Isla Incuahasi pour le ravitaillement avant de reprendre la mer en direction de la rive sud du salar et les pistes roulantes qui nous emmènent a San Pedro de Quemes pour la nuit.
Hôtel La Piedra (3600m)

Jour 3 mercredi - Les Geysers d'El Tatio

- San Pédro de Quemes > Ollague> San Pédro de Atacama(351 km) - Off road 88 %
Cap au sud sur des pistes d'abord roulantes puis plus sinueuses qui vont nous déposer sur le salar d'Ollague accès direct à la frontière chilienne. Toujours plus au sud, les pistes contournent le salar de San Martin avant de retrouver le goudron pour quelques kms. De là, la piste d'abord roulante devient plus technique et s'accroche a flanc de montagne dans l'ombre monumentale du Volcan Linzor en direction des champs géothermiques d'El Tatio. Puis souvent en hors piste à travers des étendues sauvages nous attaquons la descente sur San Pédro dans un très beau panorama sur des reliefs découpés par les rios et le salar d'Atacama.
Nuit à l'hostéria Don Estéban

Jour 4 jeudi - El Tunel

- San Pédro > San Pédro(215km) - Off road 90%
Magnifique boucle de San Pedro, qui vous emmène aux environs de Calama par un labyrinthe de rios asséchés et de pistes sinueuses et techniques dans des reliefs déchiquetés. Vallée de la Muerte, HP pour récupérer une vallée perdue, remontée d'un rio avant le passage de El Tunel qui commande l'accès aux grands espaces en direction de Calama. Apres le ravitaillement, encore du rio sec et joueur avant de débouler sur des plateaux rapides parsemés de plaques de guadal (fesh-fesh local) dont il faudra se méfier. La descente sur le salar d'Atacama est juste incroyable sur une piste qui serpente dans une succession de reliefs aux mille couleurs avant de finir dans les étendues sablonneuses des bords de salar. Nuit à l'hostéria Don Estéban.

Jour 5 vendredi

- San Pédro > paso Sico > San Antonio de Las Cobres(366 km) - Off road 85%
Aujourd'hui passage en Argentine. Petit détour par le poste de douane de San Pédro pour les formalités d'usage, avant d'attaquer les grandes pistes qui borde le salar en direction de Tocanao. Un petit bout de goudron avant de prendre une très belle piste qui se faufile jusqu'au village de Talabre avant de plonger sur Socaire. Un détour par les deux magnifiques lagunas Miscanti et Miniques à 4200 m et gros gaz sur des pistes qui déroulent leurs lacets dans un décor majestueux jusqu'au Paso Sico frontière entre le Chili et l'Argentine. Après les formalités argentines, il sera temps de rentrer et c'est par de grandes pistes ou il n'est pas rare de croiser des convois miniers que nous rejoindrons San Antonio de Las Cobres.
Hostéria las Nubes. (3800m)

Jour 6 samedi - Hombre Muerto

- San Antonio > Antofagasta de la Sierra (320km) - Off road 100%
Les pistes joueuses, propres et bien tracées, traversent les Salars et se faufilent entre les sommets pour rejoindre le ravitaillement sur la RP17 au km 180. Un petit détour vers le salar de Hombre Muerto et nous entamons la descente vers Antofagasta de la Sierra. La piste taille dans un relief calcaire déchiqueté par l'érosion et de nombreux rios. Le site est d'une beauté sauvage. En bas le village d'Antofagasta de la Sierre, enchâssé dans les cultures nous attend pour deux nuits à l'Hostéria Municipal(3500m).

Jour 7 dimanche - Antofalla

- Antofagasta>Antofagasta (205 km) - Off road 100%
Une étape courte mais dense. La piste se glisse dans des vallées d'altitude pour débouler sur des hauteurs d'herbe rase à la douceur parfois trompeuse. Au détour d'une courbe le salar d'Antofalla dévoile sa lumineuse immensité . Long de 150 km, la piste le traverse pour aller jouer sur les flancs des montagnes alentours. A l'extrémité nord, blotti dans son écrin de verdure, bien a l'abri d'une anfractuosité du salar le superbe village d'Antofalla . La sortie est beaucoup moins glamour. Les pistes se hissent en multiples lacets dans un chaos de roches rouges et noires. Certaines, plus téméraires, attaquent la pente de face. Mais toutes se retrouvent au sommet d'un col a 4500 qui commande la descente spectaculaire vers la RP17 que nous retrouvons à quelques kilomètres d'Antofagasta.

Jour 8 lundi - Piedra Poma

- Antofagasta > Fiambala > Cortaderas (341 km) -Off road 80%
Exceptionnelle par sa diversité, c'est sans conteste une des plus belle étape de ce circuit. Au départ d'Antofagasta, les cônes sombres des volcans andins parsèment un paysage minéral. La piste longe les coulées de laves noires et déchiquetées, qui tintent encore sous la contrainte, et fini par se perdre dans une vaste étendue de sable gris. Nous la retrouvons, 20 km plus au sud, à la lisière d'un labyrinthe de mamelons calcaire façonnés par le vent. Un terrain de jeux carrément bluffant. Les vallées de sable gris et blanc se succèdent tandis que nous progressons vers l'impressionnante descente qui nous ramène à des altitudes plus confortables. A partir de Palo Blanco(km 113) cap a l'est pour la traversée en HP de l'erg de Fiambala. Et c'est par une grande piste rapide et sinueuse que nous rejoignons le ravitaillement, avant de remonter sur Cortadéras et l'hostéria San Pedro pour la nuit (3700m)

Jour 9 mardi - Québrada Paipote

- Cortaderas > Copiapo (401 km) - Off road 75%
Retour en terre chilienne aujourd'hui. Départ par les petites pistes qui bordent la lagune avant de rejoindre le goudron qui nous emmène au poste frontière argentin de Las Grutas. Encore quelques km de goudron pour atteindre le paso de San Francisco à 4750m d'altitude avant de retrouver la piste, dés notre entrée au Chili. Plutôt roulante, elle semble planer dans un paysage lunaire, d'ou surgit tout à coup l'œil turquoise de la Laguna Verde. Ravitaillement au poste frontière Chilien avant d'attaquer une piste roulante en bordure du salar de Maricunga, puis très sinueuses des notre entrée dans les superbes reliefs de la Québrada Paipote que nous allons suivre jusqu'à la route à quelques km de Copiapo.
Nuit à l'hôtel Las Picas (600m)

Jour 10 mercredi - Pan de Azucar

- Copiapo > El Salado-Taltal (340 km) - Off road 88%
Cap au nord en remontant en HP par un rio asséché pour débouler dans un paysage désertique ou vont se succéder pistes joueuses et sablonneuses et HP improbables dans un univers minéral parsemé d'excavations minières. Après
le ravitaillement du Rio Salado vers le km 170 l'air plus frais annonce la proximité du Pacifique que nous découvrons à notre arrivée sur Chanaral. De là, la piste suit le rivage et, dans une succession de criques, de sentiers côtiers et de passages de dunes surplombant la mer, nous amène a Pan de Azucar. Ces paysages d'une exceptionnelle beauté vont nous accompagner jusqu'a Taltal, notre étape de bord de mer. Nuit a l'hôtel Mi Tampi

Jour 11 jeudi - Paposo

- Taltal-Antofagasta (344 km) - Off road 85%
Retour dans les terres au départ de cette étape. Un bout de goudron pour sortir de Talal avant de prendre plein nord une piste exigeante qui va nous conduire à Oficina santa Luisa un pueblo abandonné perdu dans la pampa Portezuelo. Après le ravitaillement du petit village côtier de Paposo(km 140) la piste suit le Pacifique jouant dans les reliefs déchiquetés et les criques somptueuses. Des milliers d'oiseuax nous accompagnent. A El Cobre nous quittons le bord de mer pour remonter une fois encore dans les reliefs pour rejoindre en HP les abords d'Antofagasta.
Hôtel NH.

Jour 12 vendredi - La Dune

Antofagasta > Iquique (522 km) - Off road 85%
Gros programme pour cette dernière étape. Apres la traversée d'Antofagasta par le boulevard de bord de mer pour rejoindre la Portada au nord nous retrouvons les cerros avec une alternance de pistes techniques et de pistes roulantes taillées pour la moto. Ravitaillement à Tocopilla et avec la route 1 en fil rouge quelques incursions sur les pistes du bord de mer jusqu'au rio Loa. Remontée magique dans les cerros en se faufilant dans des rios pour retrouver les plateaux plus roulants ou nous croisons les traces des derniers Dakar. Apres le ravitaillement (km430) une succession de pistes techniques et de très beaux HP, nous conduisent à l'entrée de l'impressionnante descente qui nous amène, 700 m plus bas, au niveau de la mer.

Jour 13 samedi

Petit déjeuner, état des lieux des véhicules, débriefing du raid et transfert à l'aéroport d'Iquique.

💰️ Tarif :

12 jours 5900€ en pension complète, l'encadrement technique et médical, l'eau, le carburant, la location de la moto(450/500 KTM EXCF maintenance incluse), et du GPS, les frais de douanes et de dossier.

Caractéristiques

  • Transport

    Vol non compris - Transport moto inclus.

  • Location

    Possibilité de location de véhicules: moto.

  • Hébergement

    Inclus dans le prix

  • Pension

    Pension complète.

  • Moto

    Aventure exclusivement dédiée aux motos

  • Navigation

    Navigation au GPS, Carte, Boussole, ...

  • Owaka

    Owaka est partenaire.

Besoin d'information sur
Raid Uyuni ?

Votre demande a été envoyée.

Actualités 📝

[Raid] Raid UYUNI -Chili, Bolivie, Argentine

[Raid] Raid UYUNI -Chili, Bolivie, Argentine

Le groupe des raiders vont prendre le départ du Raid UYUNI le 16 novembre prochain, une boucle de 4200km à partir d'Iquique au Chili.

[Vidéo] Raid UYUNI par SudRando - du 18 au 29 novembre 2019

[Vidéo] Raid UYUNI par SudRando - du 18 au 29 novembre 2019

Dans la plus pure tradition « sport et voyage » des raids SUDRANDO: Raid UYUNI - Immenses par leur taille, le Chili, la Bolivie et l’Argentine nous offrent une variété de reliefs vraiment exceptionnelle. A travers montagnes, désert, jungles et pampa, les pistes déroulent a l’infini et dévoilent au fil des kilomètres des paysages étonnants et magnifiques. Que du beau pilotage et un plaisir à rouler accentué par l’incroyable accueil des populations sud américaines totalement acquises aux sports mécaniques.

Voir toutes les actualités

🔥Owaka fait évoluer son design...

Nous avons besoin de ton avis
Donner mon avis