FenekRally 2024, Bon succès pour l’édition 2023 du rallye-raid organisé par l’Espagnol Lluis Rosa. Voici comment s’est déroulé ce rallye.

FenekRally - Maroc Rallye-Raid

Les pilotes se sont donné rendez-vous en octobre dernier au Maroc, à Erfoud, pour participer à une nouvelle édition du FenekRally, rallye-raid organisé par le pilote espagnol Lluis Rosa. Cinq étapes à la découverte du territoire marocain ont offert une expérience inoubliable aux participants de cette compétition automobile qui doit son nom au fennec, le gracieux renard originaire du Sahara. Inspiré par le légendaire rallye Dakar, cet événement a gagné au fil des années l’appréciation de ceux qui aiment la conduite tout-terrain.

"Ce n’est pas seulement une course - explique Lluis Rosa - mais plutôt une épreuve de courage et un défi avec soi-même, une occasion d’explorer la beauté et l’authenticité du désert. Nous sommes heureux d’avoir de nouveau réalisé un événement de ce genre pour tous les participants et nous espérons que chaque année de plus en plus de pilotes croient en notre projet". Le rallye, plus de 1100 kilomètres à parcourir dans le désert du Maroc, avec 5 étapes "en marguerite" chacune au départ et au retour sur Erfoud, a offert aux équipes une grande variété de terrains à gérer : dunes de sable, plateaux rocheux et pistes rapides, avec des conditions météorologiques extrêmes en raison de la grande chaleur. "Le rallye a également joué un rôle important dans la sensibilisation à l’environnement au Sahara - souligne encore Lluis Rosa - en promouvant des pratiques de conduite responsables. Lorsque j’ai conçu la première édition de l’événement, en 2014, j’ai pensé à ce que je voulais qu’il soit : passion pour le tout-terrain et la nature, esprit de rassemblement et désir de se mettre en jeu. C’est ce que je voulais que le FenekRally soit et c’est ce qu’il est aujourd’hui, des années plus tard. Une compétition transversale dans laquelle les compétiteurs doivent tester leurs compétences : de la technique de conduite à la capacité d’orientation, des notions de base de connaissances mécaniques à la force mentale et à l’endurance physique".

👉️ Alors, cette course ? "Je dirais que c’était un grand succès dont nous pouvons être fiers - conclut l’organisateur espagnol - Par rapport à l’événement précédent, nous avons doublé le nombre d’équipages participants qui, venant d’Espagne, de France, des Pays-Bas, de Grande-Bretagne et d’Italie, ont fait du FenekRally une course internationale à part entière. Pour la prochaine édition, nous espérons avoir encore plus de pilotes aux rubans de départ et améliorer certains aspects organisationnels et de soutien médical précieux en cas de besoin. L’objectif serait d’atteindre, pour la catégorie deux roues, les 30 membres, et de doubler les équipages à bord du SSV et des voitures !".

📆 Édition 2023 : équipages en course

Ce sont des pilotes professionnels et passionnés de différents pays d’Europe qui se sont affrontés sur les pistes du Maroc, au volant de véhicules en configuration de course ou en version presque standard : Toyota (FJ Cruiser et Tacoma), Nissan (Patrol), Mitsubishi (Pajero MK1 et MK3), Suzuki (Jimny Gen 3) et Bowler ; SSV Can-Am ; prototypes motorisés Ford ; Husqvarna et Honda pour les motos. Avec les couleurs de l’Espagne, Jose Antonio Ibáñez Pina, 50 ans, et Miguel Ángel Diaz López, 47 ans, ont participé à cette édition du rallye sur une Toyota FJ de 2017, plus performante grâce à une élévation du châssis d’origine et à l’installation de suspensions spécifiques pour offroad. "C’est la deuxième fois que nous participons à cet événement automobile et dans les deux cas l’expérience a été très positive - commente l’équipage de Carthagène, ville portuaire dans la région espagnole de Murcie - L’organisation est attentive à chaque détail et l’esprit de saine compétition que l’on respire entre les participants ajoute cette juste pincée d’adrénaline qui ne fait jamais de mal. Nous reviendrons certainement affronter les chemins de terre offroad et le sable du Maroc dans un prochain rallye-raid organisé par Lluis Rosa et son personnel. Dans le passé, nous avons participé à plusieurs rassemblements en Espagne mais le terrain que nous préférons est celui du Maroc où nous avons participé à plusieurs compétitions dont le Panda Raid dédié uniquement aux voitures Fiat modèle Panda : c’est précisément de ces participations qu’est née l’origine de l’association à laquelle nous sommes inscrits avec une grande fierté, le Cartagena Panda Racing, qui nous a permis de développer notre passion pour le monde 4x4 et qui nous donne une grande satisfaction et de nombreux nouveaux amis”.

"Nous avons adoré l’esprit de ce rallye ainsi que la navigation sur roadbook ; Lluis, l’organisateur, est très professionnel et en même temps accessible et disponible avec tout le monde. Et puis à bord de notre SSV, nous nous sommes vraiment amusés sur les pistes et les dunes du Maroc : ce fut une très bonne expérience" - racontent satisfaits Patrick Debaussage et Loic Frebourg qui ajoute : "Avant de participer au Fenek, j’ai participé 3 fois à l’Africa Eco Race, de Monaco à Dakar, 5 fois au M’Hamid Express (au Maroc), une fois au Rallye d’Andalousie (en Espagne) et à un autre événement automobile : toutes ces expériences que je referais les yeux fermés et qui m’ont laissé de fortes émotions, non seulement sur le plan sportif mais surtout humain". FRANCE

Au FenekRally aussi Frits Hogen Esch, 48 ans, navigué par le copilote Merijn Tops, 46 ans, tous deux de Hilversum, une banlieue d’Amsterdam, en compétition avec leur "Pocket Rocket", un Suzuki Jimny. “Ce fut un rallye difficile mais vraiment à couper le souffle, une expérience que nous recommandons à ceux qui veulent une aventure tout-terrain de haut niveau mais avec un esprit encore authentique - commentent Frits et Merijn - Ce que nous avons le plus aimé ? Sûrement les paysages suggestifs, les gens sympathiques rencontrés le long de la route et les imposantes dunes de sable : il est extraordinaire de trouver tout cela dans un seul pays ! Et puis il est amusant de rouler sur les chemins de terre, dans le lit de rivières à sec ou sur tout autre chemin de course potentiel !". Comment s’est comporté le Jimny ? "Grâce à ses dimensions compactes et à son poids parfait, ni trop léger ni trop lourd, le Jimny a su gérer parfaitement les petites et moyennes dunes tandis que pour les plus hautes, il a eu quelques difficultés résolues facilement en réduisant la pression des pneus de 1 à 0,5 bar afin d’affronter même les montées les plus longues et les plus insidieuses" - conclut l’équipage qui, avant cette participation au FenekRally, a fait le Rally Breslau, en Pologne, et le Rallye des 7 Vallées d’Artois Pas de Calais, au nord de la France.

🏍️ FenekRally en moto
C’est le Français Franck Ortega qui a remporté la victoire sur son Husqvarna 450 FE, devant son fils Maxance, tandis que l’Italien Paolo Morabito, avec sa Honda CRF 450 RX de 2023, a remporté la troisième place du FenekRally dans la catégorie "deux roues".

🏆️ Classement FenekRally 2023

Catégorie Rally TT :
1° Miguel Ángel Diaz López / Jose Antonio Ibáñez Pina sur Toyota FJ Cruiser (Espagne)
Catégorie T3 :
1° Henri Van Steenbergen / Daan Van Oijen sur GPR (Pays-Bas)
Catégorie T4 :
1° Loic Frebourg / Patrick Debaussage sur Can-Am Maverick (France)
Catégorie Moto :
1° Franck Ortega sur Husqvarna 450 FE (France)


Pour plus d'informations rendez-vous sur la fiche aventure!

Communiqué FenekRally by OWAKA

À voir aussi... 📝

Maroc 125 Trophée : Combien ça coûte un raid enduro au Maroc version all inclusive ? 10 spéciales en off-road sur 10 jours en demi-pension.

Maroc 125 Trophée : Combien ça coûte un raid enduro au Maroc version all inclusive ? 10 spéciales en off-road sur 10 jours en demi-pension.

Ce nouveau raid est réservé uniquement à la catégorie moto 125 cm3 trail, enduro, afin de découvrir ce beau pays : le Maroc.
La navigation se fait au Road Book et points GPS, ce n’est pas une course, la vitesse n’est pas un critère, il est de bon ton de ménager sa monture dans cette épreuve.

Dust Race 2024 le raid des Peugeot 205 et Citroën C15 au départ de l'Espagne : comme les premiers raids d’exploration

Dust Race 2024 le raid des Peugeot 205 et Citroën C15 au départ de l'Espagne : comme les premiers raids d’exploration

La Dust Race est un raid qui se déroule au Maroc sur 6 étapes et qui combine différentes disciplines telles que l’orientation, la vitesse et le franchissement d’épreuves spéciales inspirées des premiers raids d’exploration. C’est l’occasion d’expérimenter un Raid authentique dans le style du Dakar. Dust Race est limité à un maximum de 50 équipes et aux modèles emblématiques Peugeot 205 et Citroën C15

Le Mag’ de l’aventurier