[Récit] Casquette Verte raconte son aventure sur l'Ultra 01 #RaconteMoiTonAventure...

Ultra 01 Trail-Trek

Connaissez-vous la casquette verte ? Il s’appelle Alexandre Boucheix, une fois passé 19h il prend ses baskets et se transforme en ultra trailer.
Combattant, persévérant, rien ne l’arrête, ce qu’il aime : repousser les limites de son corps ! Retrouvez le récit de son aventure lors de l'Ultra 01 2021 ou il a décroché la première place.

Alexandre : "Le départ de l’Ultra 01 a lieu dans la ville d’Oyonnax, et après c'est presque 170 km dans la montagne, les premiers mettent entre 19 et 22h, et les derniers mettent presque 48h.
Pendant la course, tu passes par des endroits mythiques, les plus beaux points de vue de la région, tu cours de jours comme de nuit, tu vois le couché et le lever du soleil. C'est un bon moyen de découvrir une région.

Quand je suis arrivé sur la course, d’après les classements j’étais un peu le favori de la course, donc tout le monde se disait que c’était tranquille pour moi : que j’allais gagner la course.
Mais les gens oublient que ce n’est jamais facile, c’est dur, il faut se dépasser mentalement et physiquement. En plus à tout moment tu peux faire 400 mètres et te casser la cheville et là c’est fini.
Donc je me suis dit je fais la course comme je sais le faire, sans me forcer, et pas non plus en étant trop posé.

J’avais mis en place une « stratégie » partir « doucement » et au bout de 30/40 bornes, essayer de dépasser les personnes devant moi.
Et au final ce qui se passe, c’est que très rapidement dans la course, au bout d’environ 10 km, je me suis retrouvé juste avec 1 seul autre mec, on était en tête.
Donc je me suis dit c’est le moment, il faut que je tente le coup, il faut que j'accélère comme « un dingo », pour arriver le plus rapidement possible au premier ravitaillement, et pour creuser l’écart. Et après essayer de « vivre » sur cet écart le reste de la course.
C’est donc ce qui s’est passé, je suis arrivé au premier ravitaillement j’avais 1 quart d’heure d’avance sur le deuxième, et après petit à petit l’écart s’est agrandi."


trail-aventure-challenge-ultratrail-trail-ultra01-race-competition-run-runner
Alexandre :"Mais ce qui a été atroce c’est vu que je suis partie extrêmement vite dès le début de la course, je me suis épuisé, j’ai brûlé mon énergie. J'avais fait à peine 20 km et j'étais déjà crevé alors qu’il m'en restait encore 150 derrière, ce n'était pas une bonne nouvelle.
Les 2 premières heures c’était cool, j’étais rapide, et après la nuit est tombé, et toute mon énergie est partie, et j’ai eu un contrecoup de mon accélération, et j’ai subi tout le reste de la course.
C’était très dur psychologiquement et physiquement.
Je me suis mordu les doigts de cette erreur, car 18h/19H à subir ce n’est pas simple et c’est long.

Une fois à l’arrivée, c’est la délivrance ! Je gagne la course donc c’est tellement cool, en plus c’est un ultra-trail ! J'ai été accueilli comme un dingue, feu d’artifice et tout, et j’apprends qu’au final j’ai 1h et demie d’avance sur le deuxième donc en plus je suis « large ». Donc je me dis mais pourquoi pendant 20h je me suis fait mal alors que j’aurais pu y aller un tout petit peu plus doucement. Et au final j'oublie ça et je me dis que c’était une belle journée et une belle expérience."



Merci Alexandre pour cette interview on te souhaite le meilleur pour tes prochaines aventures !

Si vous avez eu envie de découvrir d'avantage l'Ultra 01, c'est par ici !!

Rejoignez notre communauté, atteinte du #virusdelaventure pour voyager, échanger et se dépasser partout dans le monde !

À voir aussi... 📝

[Raid] Raid Can-Am Trophy, évasion au Maroc en novembre : un raid pour les quads et SSV Can-Am

[Raid] Raid Can-Am Trophy, évasion au Maroc en novembre : un raid pour les quads et SSV Can-Am

En novembre direction le Maroc avec la team Pro Raids pour un événement exclusivement réservé aux Quads et SSV de la marque CAN-AM : le Raid Can-Am Trophy.
Cette manifestation est un grand raid et non une course, il n’y a pas de classement ni aucune notion de compétition.

Half to Peak : Une épreuve Bikepacking, petite sœur de la Sea To Peak. Au départ de Clermont Ferrand, à mi parcours de la Sea To Peak

Half to Peak : Une épreuve Bikepacking, petite sœur de la Sea To Peak. Au départ de Clermont Ferrand, à mi parcours de la Sea To Peak

La Half To Peak est une épreuve d’ultra distance tout terrain sans assistance en mode bikepacking. Partez à la moitié de la trace la Sea To Peak et sur le même parcours, pour un final de toute beauté.
Pour sa 4 édition, la Sea To Peak s’offre une petite sœur, avec la Half To Peak !
Du 27 juillet au 4 aout 2024, les participant(e)s se lanceront à l’assaut du parcours final de la Sea To Peak, au départ des Volcans d’Auvergne jusqu’au sommet alpins.

Voir toutes les actualités