[Rallye-raid] Rally Kazakhstan - Lucio Alvarez (Auto) et Ross Branch (Moto) aux commandes.

Rally Kazakhstan Rallye-Raid

L'Argentin Lucio Alvarez et le Botswanais Ross Branch ont survécu aux rigueurs de la dernière étape pour remporter de superbes victoires dans les catégories auto et moto au Rallye du Kazakhstan.



Lorsque le leader des échappés, Mathieu Serradori a cassé son Century CR6 Buggy sur le dernier tronçon sélectif de 267,02 km qui longeait le littoral de la Caspienne et les déserts au nord de la ville d'Aktau, Alvarez et le navigateur espagnol Armand Monleón ont pu guider leur Toyota Hilux Overdrive Racing vers une expérience mémorable. meilleure victoire en course avec un écart de 28min 25sec.

Rallye-raid, Kazakhstan Rally, SSV, 4x4, Moto, Quad

"Nous sommes très heureux de terminer le Rallye du Kazakhstan avec la victoire", a déclaré Alvarez. « Aujourd'hui, c'était une étape rapide avec une navigation difficile, mais nous nous en sommes bien sortis. C'était un événement intéressant et un superbe résultat pour nous.

On pouvait s'y attendre, Yazeed Al-Rajhi d'Arabie Saoudite a rebondi après les malheurs dans la quatrième étape où il a dû subir quelques pénalités de temps pour les waypoints manquants dans les dunes et le glissement de la quatrième à 18 ème place. Il a réalisé le meilleur temps lors de la dernière journée et a atteint Aktau parmi les points de la Coupe du Monde FIA ​​en 20ème .

Rallye-raid, Kazakhstan Rally, SSV, 4x4, Moto, Quad

Le duo russe Denis Krotov et Konstantin Zhiltsov s'est classé deuxième au classement général de leur MINI John Cooper Works Rally. Les coéquipiers suédois, Matthias Ekström et Emil Bergkvist, ont complété le podium dans un buggy X-raid après avoir signé le deuxième temps le plus rapide de la dernière étape.

"Nous avons terminé, aucun problème, juste une crevaison", a déclaré le copilote de Krotov, Zhiltsov. "C'était difficile. Il y avait beaucoup de cailloux pour la voiture et pour les pneus. C'était une bonne course".

"Le Rallye du Kazakhstan est terminé et nous avons terminé à la 3ème place", a déclaré Ekström. "C'était une belle aventure. Nous avons beaucoup apprécié et profitons d'une grande expérience d'ici. C'était aussi très difficile, mais nous sommes heureux".

Le Français Ronan Chabot a grimpé à la quatrième place dans la deuxième des Toyota Overdrive et l'Américain Austin Jones a livré une autre performance époustouflante pour remporter la catégorie FIA ​​T4 dans un Monster Energy Can-Am et a terminé cinquième.


Rallye-raid, Kazakhstan Rally, SSV, 4x4, Moto, Quad

En raison d'un problème d'approvisionnement en carburant au niveau de la zone de ravitaillement, la décision a été prise d'arrêter la dernière étape pour les motos et les quads à ce stade. Cela a donné à Joaquim Rodrigues de Hero l'opportunité de terminer une course décevante en beauté avec la victoire d'étape. Le Portugais a pris le meilleur sur Branch de 67 secondes, Daniel Sanders terminant troisième.

Rallye-raid, Kazakhstan Rally, SSV, 4x4, Moto, Quad

Cependant, Branch a fait assez pour remporter une première victoire en Coupe du Monde FIM sur sa Monster Energy Yamaha à 5 min 07 sec de Matthias Walkner (KTM). Adrien van Beveren (Yamaha) complète le podium et Sanders (Gas-Gas) et Andrew Short (Yamaha) complètent le top cinq.

Rallye-raid, Kazakhstan Rally, SSV, 4x4, Moto, Quad

Branch a déclaré: «C'est génial, un bon sentiment. La semaine a été longue, mais je suis très reconnaissant à l'équipe d'avoir fait un si gros effort. Nous avions vraiment besoin de cette victoire".
Sam Sunderland a subi une chute le dernier jour et a subi des blessures mineures, notamment des côtes cassées, mettant ainsi fin au défi du Britannique basé à Dubaï pour la cinquième place. Il a cependant reçu le feu vert pour reprendre le vol charter d'Aktau vers l'Europe.

L'Argentin Manuel Andujar a tenu bon pour s'assurer une confortable marge de victoire de 29min 55sec dans la catégorie quad. Le Polonais Rafal Sonik et le Russe Alexsandr Maksimov ont terminé deuxième et troisième.

"J'ai gagné l'étape et la course aujourd'hui", a déclaré Andujar. «C'étaient deux de mes objectifs. C'était un long voyage depuis l'Argentine jusqu'ici, mais la victoire en vaut la peine. Je suis content pour ça. C'était une course difficile. C'est une course plus préparée pour les voitures et les côte-à-côte, mais c'était une aventure par endroits. Cela fait partie du rallye. Nous devions survivre".

Guillaume de Mevius avait montré un rythme impressionnant au cours des cinq jours dans son OT3-by-Overdrive et il a remporté la dernière étape de la section FIA T3. Mais la plus haute marche du podium est revenue à sa coéquipière espagnole Cristina Gutierrez, qui a dûment prolongé son avance précoce dans le Championnat FIA T4.

Rallye-raid, Kazakhstan Rally, SSV, 4x4, Moto, Quad

Avec le copilote français François Cazalet, elle a été le modèle de régularité tout au long de l'épreuve et a été récompensée par une sixième place au général et une avance de 41 min 03 sec sur son compatriote espagnol Fernando Alvarez. Le Russe Pavel Lebedev a terminé troisième.

Rallye-raid, Kazakhstan Rally, SSV, 4x4, Moto, Quad

Jones, cinquième, a réussi à remporter la catégorie FIA ​​T4 à 30 minutes 36 secondes du Français Eugenio Amos et à étendre son avantage au championnat après deux manches. Le Néerlandais Kees Koolen et l'Argentin Diego Martinez ont terminé troisième et quatrième de leurs Can-Am construits par South Racing.

Rallye du Kazakhstan 2021 – Positions après l'étape 5 (non officiel à 16h35) :

Autos

  • 1. Lucio Alvarez (ARG)/Armand Monleón (ESP) Toyota Hilux Overdrive - 16h 03min 17sec
  • 2. Denis Krotov (RUS)/ Konstantin Zhiltsov (RUS) MINI John Cooper Works Rally - 16h 31min 42sec
  • 3. Mattias Ekström (SWE)/Emil Bergkvist (SWE) MINI John Cooper Works Buggy - 16h 38min 21sec
  • 4. Ronan Chabot (FRA)/Gilles Pillot (FRA) Toyota Hilux Overdrive - 17h 22min 35sec
  • 5. Austin Jones (États-Unis)/Gustavo Gugelmin (BRA) Can-Am Maverick X3 (FIA T4) - 17h 57min 22sec
  • 6. Cristina Gutierrez (ESP)/François Cazalet (FRA) OT3 par Overdrive (FIA T3) - 18h 12min 33sec
  • 7. Eugenio Amos (ITA)/Paolo Ceci (ITA) Can-Am Maverick X3 (FIA T4) - 18h 27min 58sec
  • 8. Fernando Alvarez (ESP)/Antonio Gimeno (ESP) Can-Am Maverick X3 (FIA T3) - 18h 53min 36sec
  • 9. Pavel Lebedev (RUS)/Kirill Shubin (RUS) Can-Am Maverick X3 (FIA T3) - 19h 03min 52sec
  • 10. Annett Fischer (DEU)/Filipe Palmeiro (PRT) Can-Am Maverick X3 (FIA T3) - 19h 35min 45sec

Motos

  • 1. Direction Ross (BWA) Yamaha WRF 450 - 14h 39min 02sec
  • 2. Matthias Walkner (AUT) KTM 450 Rallye - 14h 44min 09sec
  • 3. Adrien van Beveren (FRA) Yamaha WRF 450 - 14h 49min 18sec
  • 4. Daniel Sanders (AUS) Rallye KTM 450 - 15h 10min 36sec
  • 5. Andrew Short (États-Unis) Yamaha WRF 450 - 15h 11min 23sec
  • 6. Luciano Benavides (ARG) Réplique de rallye Husqvarna HQV 450 - 15h 21min 30sec
  • 7. Augusto Cabini (ITA) Honda CRF 450 RS - 20h 56min 01sec
  • 8. Joaquim Rodrigues (PRT) Rallye Hero 450 - 23h 25min 10sec
  • 9. Franco Caimi (ARG) Rallye Hero 450 - 23h 26min 03sec
  • 10. Sébastien Bühler (DEU) Rallye Hero 450 - 23h 27min 16sec
  • 11. Skyler Howes (États-Unis) Réplique de rallye Husqvarna HQV 450 - 25h 51min 37sec

Quads

  • 1. Manuel Andujar (ARG) Yamaha Raptor 700 - 19h 51min 20sec
  • 2. Rafal Sonik (POL) Yamaha Raptor 700 - 20h 21min 15sec
  • 3. Alexandre Maksimov (RUS) Yamaha YMF 700R SE - 21h 34min 24sec


Communiqué Rally Kazakhstan by Owaka

À voir aussi... 📝

Babyboomer's Adventure 2024 c'est maintenant en live sur Owaka !

Babyboomer's Adventure 2024 c'est maintenant en live sur Owaka !

Babyboomer's Adventure, c'est maintenant en live ! Le 13ème BABYBOOMER’S ADVENTURE RAID AUTO MAROC 2024 n’est en aucun cas une course de vitesse mais un raid auto-tour avec road book.
Entre le départ et l’arrivée de chacune des étapes, toutes notions de compétition et de chronométrage sont exclues, il n’y aura donc aucun classement.

Ultra-Trail du Mont Blanc 2024, 171 kms en semi-autonomie le fonctionnement et les équipements

Ultra-Trail du Mont Blanc 2024, 171 kms en semi-autonomie le fonctionnement et les équipements

La course la plus mythique des ultra-trails, c'est l'Ultra-Trail du Mont-Blanc : réputée pour sa difficulté mais aussi pour sa beauté, notamment pour les majestueux paysages traversés. Cette course se déroule en semi-autonomie : le trail en semi-autonomie demande aux coureurs de transporter une partie de leur équipement et de leur nourriture avec eux.

Voir toutes les actualités