[Interview] Daniel Murbach : Vainqueur 2021 de l'aventure La Baroudeuse... #RaconteMoiTonAventure

La Baroudeuse Unpaved RACE Cycling

Découvrez dans ce 9ème épisode de #RaconteMoiTonAventure, l'expérience du 1er finisher de l'aventure La Baroudeuse Unpaved Race 2021.

Originaire de Suisse, Daniel Murbach est un aventurier téméraire fondu d'aventures multisports.

Owaka revient pour vous sur sa victoire de l'édition 2021 pour vous livrer les secrets de sa préparation d'aventurier, mais aussi pour découvrir son état d'esprit, ses conseils pour préparer une aventure, ses projets...

Daniel depuis son jeune âge à toujours été attiré par le sport que cela soit : gym artistique, football, kayak, canoë de compétition, VTT, escalade, ski, snowboard de randonnée...

Au-delà de l'aspect sportif c'est l'aspect challenge qui intéresse Daniel, avant La Baroudeuse il avait déjà plusieurs expériences à son actif d'aventurier :
Coast to Coast en 2017
Gigathlon 2019
Otter Trail 2019

Des épreuves sportives, intenses, épuisantes, Daniel pour préserver son corps a souhaité se rediriger vers une épreuve plus soft (pour son corps, surtout ses genoux) mais toujours autant intense... La Baroudeuse.

la-baroudeuse

LE CONCEPT :

-Est-ce que tu peux nous parler de la Baroudeuse ? Qu’est-ce que c’est ?

Daniel: "La Baroudeuse c’est premièrement une aventure extérieure qui se transforme en défi personnel. C’est gravir 3 fois l'Everest en l’espace de 1000 km. La Baroudeuse c'est aussi une aventure avec des conditions changeantes, le chaud puis le froid... Et aussi de la marche avec un vélo (walkabike). Je pense finalement que c’est un luxe, un luxe de pouvoir participer à un événement sportif avec le temps, l’argent et le loisir ou la liberté de la faire."

La Baroudeuse Unpaved RACE est une course cycliste ultra distance en autosuffisance en montagne dans l’une des régions les plus belles d’Europe. A 80% sur des pistes et 20% de petites routes secondaires, l’épreuve se décline en 3 distances : 317K pour les cyclistes qui souhaitent découvrir le bikepacking et s’évader le temps d’un long week-end, 650K pour vivre une aventure très intense sur quelques jours et enfin une épreuve de 1000K pour les les cyclistes aguerris...
La suite sur la fiche aventure...

-Qu’est ce qui t’a motivé à faire la baroudeuse ?

Daniel: "C’est assez simple: j’ai adoré le nom. Le nom donne une bonne idée de ce qui t’attend. C’est l’aventure avant la compétition. Et bien sûr le tracé; grand pourcentage offroad, Parcs Nationaux et Highlight’s (Parpaillon, La Bonnet, et le passage franco-italien a plus de 2000m d’altitudes, etc…)"

TON EXPERIENCE - Préparation :

Daniel a su se surpasser et dépasser les obstacles qui se sont mis en travers de sa préparation pour être prêt pour l'aventure La Baroudeuse. En 2020 Daniel a eu un double accident avec une commotion cérébrale. Il a su faire preuve d'une inébranlable ténacité et détermination pour se remettre de cet accident : "La Baroudeuse en 2021 fut le signe que le pire fait partie du passé."

-Peux-tu nous décrire l’organisation de ton entrainement pour préparer cette aventure ?

Daniel: "Pour moi une préparation physique très progressive est impérative. Augmenter soit le volume soit l’intensité de max 10% par semaine. Mais en général, je commence par augmenter le volume avant de charger avec plus d’intensité. Le choix du tracé est aussi primordial. Le plus gravel/offroad est le mieux. Car il n’y a pas seulement les jambes qui travaillent quand on roule sur des trails. Et de temps en temps, tester ou ‚choquer' le tout en faisant des sorties ‚folles‘ longues et dures, suivit d’une bonne récupération. Par la suite, j’ai fait des sorties (je parle de sortie, car le plaisir est important dans les entraînements) de 2 jours; aussi pour tester le matériel (vélo et accessoires).

Il y a aussi l’aspect technique au niveau du vélo et des accessoires. Là, j’ai comparé ce que les pros du ultra et autres utilisent. Il y a plein de vidéos sur le web, où les antagonistes dévoilent ce qu'ils prennent avec eux sur les longues distances (par exemple : Label Cox ou Josh Ibbett)."


la-baroudeuse-unpaved-race

SUR PLACE :

-Comment as-tu vécu l’expérience ?

Daniel: "Ce fut comme une Odyssée. Les minutes, les heures et les journées se sont cumulées et finalement se sont liées pour former un tout sans pouvoir discerner les moments où je roule, bouge, me rassasie ou me repose..."

-Les meilleurs moments ? Les plus difficiles ?

Daniel: "Il y en beaucoup, la beauté de certains paysages liés avec cette connexion presque intime avec le moment et la nature.
Bien que nous sommes solo sur le chemin, la camaraderie entre nous les participants dans les situations extrêmes. Je pense aux situations orageuses en pleine montagne avec Matthijs. Les sentiments de relations entre moi-même et mes proches, bien que je me trouvais paumé entre monts et collines. La satisfaction à l’arrivée après un push final dantesque de 27h/270km/7000m+.

Les plus difficiles:
Complètement détrempé dans la montée du Parpaillon je fus à la limite d’une hypothermie. Mes 6 pneus plats dans mon sprint final, une montée interminable est tellement cabossée en Italie au milieu de la nuit."

-As-tu une anecdote à nous raconter sur ton aventure ?

Daniel: "Dans la montée depuis Les Cellier/ Espinasses passant Mont Colombis, la partie sommitale en gravel est si raide que je ne pouvais retirer les mains du guidon pour prendre mon bidon. Bien que mes jambes étaient bien vides je poursuis la montée avec le pouvoir de vouloir et les tripes. Ça grimpe, ça grimpe et c’est tellement raide, la cadence est si basse que cela donne mal au dos. J’aurais pu mettre pieds à terre et marcher. Mais têtu comme je suis, je continue, je progresse en gagnant mètre par mètre les larmes aux yeux. Je commence à pleurer dans la fatigue et l’effort. Je demande de l’aide, et c'est alors qu’un message de ma copine (partenaire) s'affiche à l’écran de mon ordinateur de vélo, qui m’encourage, suivit quelque minutes plus tard d’un autre message d’un de mes ami proche.
Je rejoins enfin le col. Un de ses nombreux cols sans nom et sans gloire et je me sent délivrer aux tempêtes de mes émotions. Absolument sans comparaison…magnifique.
Nous ne sommes bien seuls là-dehors mais jamais solitaire."


-Si tu avais 5 conseils à donner pour aider les “novices” à se préparer pour ce type d'aventure ?

1. "Choisir du bon matériel qui joue et harmonise bien avec soi-même (sans vélo tu n’arriveras pas à joindre l’arrivée et un corps mutilé t’offrira aucun plaisir)
2. Une préparation physique qui tienne la route (La Baroudeuse est un trail très intense, montée comme descente)
3. Prendre du plaisir dans la préparation, profiter de ces nombreuses sorties à vélo pour découvrir les alentours (par exemple prendre le train et rentrer à vélo par de nouveaux chemins et trail)
4. Ne rien changer de majeur juste avant le départ (vélo, nutrition, matériel…; cela veut dire aussi utiliser le matériel de course pendant la préparation)
5. Et on oublie pas le sourire, c’est un privilège de pouvoir participer à ce genre d'aventure."

Et MAINTENANT :

-Quels sont tes objectifs de la saison ?

Daniel: "Aucun objectif concret cette année jusqu'à présent. Je n’ai pas encore trouvé l'aventure qui me motive et qui est compatible avec mon agenda et sans prendre l'avion. J’ai 2-3 projets sportifs personnels, mais rien de fixe..."




Si vous avez eu envie de découvrir d'avantage La Baroudeuse, c'est par ici !!

Rejoignez notre communauté, atteinte du #virusdelaventure pour voyager, échanger et se dépasser partout dans le monde !

À voir aussi... 📝

[Interview] Gaëtan Martinez, pilote de quad, nous parle de ses aventures en quad (Hellas Rally, Breslau Rally, Fenix Rally...)

[Interview] Gaëtan Martinez, pilote de quad, nous parle de ses aventures en quad (Hellas Rally, Breslau Rally, Fenix Rally...)

Partons à la découverte de Gaëtan Martinez, pilote de Quad, qui a pris le temps de nous parler de ses différentes expériences en Rallye-Raid...
Il a débuté dans le milieu du "Rallye" non pas en quad, mais en 4L lors du 4L Trophy, c'était en 2012. Deux ans plus tard il débute en quad pour commencer en 2017 ses premières compétitions. Et c'est en 2020 qu'il commence alors des Rallye-Raid en Quad, avec peut-être l'espoir d'un jour participer au Rallye ultime : le Dakar !

[Interview] Romuald Nave alias Touriste du Désert nous parle de son aventure HMDS Jordanie 2022 (expérience, conseils...)

[Interview] Romuald Nave alias Touriste du Désert nous parle de son aventure HMDS Jordanie 2022 (expérience, conseils...)

Partons à la découverte de Romuald alias Touriste du Désert un 🏃‍♂️ trailer qui a participé à plusieurs HMDS en 2022. Un aventurier qui apprécie les aventures désertiques 🏜️ : en effet il a déjà fait x5 HMDS et x1 MDS.
Owaka revient pour vous dans ce 29ème épisode de #RaconteMoiTonAventure sur son aventure, pour vous livrer les secrets de sa préparation d'aventurier, mais aussi pour découvrir son état d'esprit, ses conseils pour préparer une aventure, ses projets...

Le gratin des aventuriers

🔥Owaka fait évoluer son design...

Nous avons besoin de ton avis
Donner mon avis